L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Affaire SFS, la fin d'un système ?

Publié le 01 mars 2018 à 17h 00 par ? Éloïse Le Goff et Rémi Boulle

Les sanctions contre SFS et le retrait de son actionnaire CBL traduisent les dérives de la libre prestation de services (LPS) en assurance construction.


Somchok Kunjaethong / EyeEm / GettyImages
La photo date de janvier 2017. Tout sourire, Peter Harris , directeur général de CBL, et Patrice Gilles , fondateur de SFS, officialisent leur union. Pour 94 M€, la compagnie néo-zélandaise devient l’actionnaire […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher