precedent Suivant Les résultats 2011 des assureurs 36 / 43

April veut consacrer 80 M€ à des acquisitions

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le courtier grossiste lyonnais, après avoir enregistré des résultats contrastés en 2011, compte sur 2012 pour revenir à une croissance significative grâce à une politique de croissance externe dynamique.

 

Patrick Petitjean, directeur général du groupe April
Patrick Petitjean, directeur général du groupe April
©BERNARD MARTINEZ

Le courtier grossiste lyonnais April qui a dévoilé le 6 mars ses résultats 2011, prépare l’avenir en se dotant dès 2012 d’une enveloppe de 80 M€ afin de pouvoir investir dans des opérations de croissance externe. Ce budget alloué s’étale sur quatre exercices comptables, à hauteur de 20 M€ par an. Au niveau international, April Group viserait notamment une installation prochaine en Asie et plus précisément à Hong-Kong. L’activité internationale devrait « représenter d’ici à 2015 près de 32% du chiffre d’affaires contre 22% aujourd’hui », selon Patrick Petitjean, directeur général. Cette enveloppe de 80 M€ pourrait ainsi accélérer le développement de l’activité internationale du groupe mais aussi, par l’intermédiaire de rachats ciblés de petits cabinets, faire progresser le business du courtier en France.

Des résultats en demi-teintes
Ces déclarations interviennent alors que le groupe a présenté des résultats annuels en demi-teintes. Même si le chiffre d’affaires, qui s’élève à 754,4 M€, reste en hausse de 1,9% par rapport à l’exercice 2010, le résultat opérationnel (79,6 M€) et le résultat net (55,5 M€), eux, accusent respectivement des baisses de 22,9 % et de 30,3 %. Après avoir concédé, qu’April « a connu une année délicate à la vue de la conjoncture financière et économique », Patrick Petitjean met en avant pour 2012 « l’innovation et l’activité internationale » et se dit également « en ordre de marche ». Il reste cependant prudent et précise que le groupe April « ne doit pas rater ce virage cette année ».

La branche santé-prévoyance en recul
En ce qui concerne la branche santé-prévoyance, dont la marge opérationnelle courante passe de 20,5% en 2010 à 15,7% du chiffre d’affaires en 2011, elle accuse un recul dû notamment à des performances techniques insuffisantes. Du côté de la branche dommages en France et à l’international, le résultat opérationnel courant enregistre, lui, un bond de 18,3 M€, passant de -3,1M€ en 2010 à +15,2 M€ en 2011.
Thomas Baume
 


precedent Suivant Les résultats 2011 des assureurs 36 / 43

Patrick Petitjean

Patrick Petitjean

Vice-président d'AssurOne Group, président et directeur général d'Utwin Assurances

Patrick Petitjean est né en août 1956 . Maîtrise en sciences économiques et de gestion. Diplôme du Centre de Perfectionnement des Affaires (CPA). Secrétaire général puis directeur [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher