precedent Suivant Actualité chargée pour Groupama 12 / 29

Gan Eurocourtage : Helvetia reprend le portefeuille maritime et transport pour 38,5 M€

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

L'assureur suisse a signé signer un accord définitif avec Groupama concernant le transfert du portefeuille maritime et transport de Gan Eurocourtage. Cette acquisition propulserait Helvetia de la cinquième à la deuxième place du marché français de l'assurance transport.

Comme L'Argus de l'Assurance l'a annoncé le 16 juillet, Groupama a déclaré, le 17 juillet, avoir signé un accord définitif avec Helvetia pour la cession de l'activité maritime et transport en France (240 personnes, 166 M€ de CA) de sa filiale Gan Eurocourtage. Cette opération ne concerne pas, comme dans le cas de l'activité IARD de Gan Eurocourtage, les fonds propres de la filiale du groupe mutualiste. Elle correspond à un transfert de portefeuille pour lequel l’assureur suisse devrait débourser près de 38,5 M€. Ce montant pourrait, néanmoins, s’ajuster au vu de la tenue des contrats Gan Eurocourtage au 30 septembre 2012. L'opération devrait être effective au cours du 4ème trimestre 2012, après approbation des « autorités compétentes ».

Multiplier par trois l’activité

Selon Thierry Martel, directeur général de Groupama, cette cession « satisfait au double objectif de garantir la continuité de l’activité et de renforcer la solvabilité de Groupama ». Du côté d’Helvetia, il s’agit d’une très belle opération sur le marché français, où le Suisse, actuellement à la cinquième place (82,5 M€ de primes à fin 2011 dans l’Hexagone, une centaine de collaborateurs), triplerait de taille, pour devenir le numéro 2 derrière l’indéboulonnable Axa. « Nous appliquons toujours la même stratégie d’acquisitions ciblées sur nos spécialités, comme nous l’avions démontré avec celle de CEAT (L’Européenne d’Assurance Transport, NDLR) en 2009 », commente Alain Tintelin, directeur d’Helvetia France.

L’aspect social encore dans le flou

Sur le plan des ressources humaines, Alain Tintelin reste prudent : « Concernant les emplois, nous n’avons pas formulé d’engagement formel, qui d’ailleurs ne nous a pas été demandé. Nous n’avons pas de position de principe mais une attitude pragmatique. Nous prendrons le temps de prendre la mesure de l’organisation des équipes, de voir quelles synergies seront possibles. Nous regarderons tous les points, site par site, et en particulier celui du Havre. »

Une meilleure notation

Cette transaction officialisée se veut aussi un signe fort pour le marché. « Cette opération va permettre aux équipes, de la structure reprise, dédiées au marché Maritime & Transport de s'adosser à un spécialiste du transport et de retrouver la solidité financière dont le portefeuille avait besoin (Standard & Poor's crédite Helvetia d’un A-, NDLR) »,  annonce la direction générale de Gan Eurocourtage dans un communiqué destiné aux courtiers. Dans ce même communiqué, il est aussi précisé que Groupama étudie encore « diverses possibilités » concernant la cession des succursales étrangères non inclues dans les négociations effectuées avec Helvetia.

Thomas Baume, avec Catherine Dufrêne
 


precedent Suivant Actualité chargée pour Groupama 12 / 29

Thierry Martel

Thierry Martel

Directeur général de Groupama SA

Thierry Martel est né le 25 octobre 1963 à Versailles. Diplôme de l'Ecole Polytechnique. Diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris. Diplôme de l'Institut des Actuaires [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher