Groupe Macif : 44,5 M€ de pertes au premier semestre

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Gérard Andreck, président du groupe Macif
Gérard Andreck, président du groupe Macif
Le groupe Macif affiche près de 45 M€ de pertes au 30 juin, chiffre en hausse par rapport à la même période de 2010 (-26,5 M€). Ce mauvais résultat résultat tient au déficit des activités dommages quand les activités vie, santé et prévoyance contribuent positivement. Dans le même temps, le chiffre d’affaires des six premiers mois de l’exercice se contracte de 6,2% à 2,85 Md€.

Seul parmi les grands groupes mutualistes à jouer le jeu des résultats intermédiaires, la Macif vient de rendre public un rapport financier semestriel de mauvaise facture. Du côté des activités, le groupe réalise un chiffre d’affaires sur six mois en baisse de 6,2%, à 2,85 Md€. A l’instar des principaux assureurs généralistes de la place, c’est l’activité de Mutavie, la filiale épargne du groupe, qui enregistre la plus forte baisse d’activité (-16,5% à 1,13 Md€), alors que les activités dommages aux biens et santé-prévoyance progressent respectivement de 2,1% à 1,45 Md€ et de 2,7% à 272 M€.
Du côté des résultats, le groupe affiche une perte nette de 44,5 M€ à mi-parcours contre des pertes de 26,5 M€ un an plutôt et de 69,8M€ en 2009. Toutefois lors des deux exercices précédents, le groupe Macif était sorti bénéficiaire au 31 décembre, la principale échéance d’un groupe non coté.

Macifilia fortement déficitaire
Alors que les activités assurances de personnes contribuent positivement au résultat net part du groupe (+23.6 M€), les pertes enregistrées sont à mettre à l’actif des assurances dommages (-70 M€). En particulier, selon la mutuelle, du fait d’une provision de 30 M€ sur le risque de sécheresse-subsidence et d’un solde net des cessions de réassurance déficitaire de 50 M€. Compte tenu de l'été pluvieux, le risque de sécheresse-subsidence s'est éloigné ; la provision pourrait être reprise en partie et améliorer d'autant les résultats du groupe pour l'exercice.

Mais la refonte du modèle économique de Macifilia, déjà bien engagée, ne devrait porter ses fruits que l’an prochain et le groupe confirme que le résultat de sa filiale spécialisée dans les risques Iard restera fortement déficitaire cette année. Près de 38 M€ ont été provisionnés au premier semestre pour faire face aux résultats déficitaires de Macifilia. Et il est probable qu'ils ne suffiront pas à combler les pertes de l'exercice. 
Le résultat opérationnel, censé refléter la qualité intrinsèque et hors éléments exceptionnels du business d’un assureur, est négatif (-51,2M€) et se dégrade de 29% par rapport au premier semestre de 2010. 
 

Stephane Tufféry


2 réactions

La rédaction | 07/09/2011 - 17H29

Merci de votre remarque. Nous avions rectifié rapidement cette coquille après la publication,ce matin,de l'article.

Cordialement

Signaler un abus |  CITER

Abdel | 06/09/2011 - 20H40

Attention dans votre article il est noté 45 milliard de perte et pas millions en en tête !

Md€= milliards

A votre service !

Signaler un abus |  CITER



Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin imprimer envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

 


Rechercher
Abonnez-vous
RSS Twitter Facebook Viadeo Application Connectez-vous