Le courtier April rationalise ses deux réseaux de boutiques

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

L’annonce des résultats d’April s’est terminée mercredi soir sur une nouvelle inattendue : la rationalisation de ses deux réseaux de boutiques, April Mon Assurance et April Santé.

La direction générale du groupe April vient d’annoncer un plan de rationalisation concernant ses deux réseaux de boutiques : April Mon Assurance et April Santé. Composés de 250 points de vente, dont 190 pour Mon Assurance (anciennement Mutant), force est de constater que les deux réseaux du courtier grossiste ne vont pas au même rythme en terme de rentabilité. Le premier est aujourd’hui «revenu à une contribution positive alors qu’April Santé affiche encore une contribution négative qui s’élève à 2M€ », insiste Patrick Petitjean, directeur général du groupe.

 

Des objectifs revus à la baisse

Et ce dernier d’ajouter : « Nous avons ainsi engagé un travail de réorganisation à deux niveaux : une mutualisation au niveau des holdings et des fonctions de pilotage et une rationalisation du réseau. Le but étant de faire gagner ce réseau en rentabilité et en efficacité. » Au niveau opérationnel ce travail de réorganisation managériale devrait se terminer à la fin de l’année. D’ici à deux ans, toutes les boutiques seront connues sous une bannière plus généraliste : celle d’April. Alors que Patrick Petitjean parle « d’une année de transition », cette annonce est plutôt le signe fort d’un revirement stratégique inattendu. En effet, il y a à peine six mois lors de l’annonce officielle des résultats 2010, April assurait que le déploiement du réseau allait continuer et même s’accélérer avec la mise en place d’un nouveau modèle de partenaires affiliés. Quid du statut de mandataire exclusif lié à ce nouveau modèle ? Il y a deux ans l’objectif affiché était d’atteindre un réseau de 600 boutiques d’ici à maximum 2015. Pourtant une chose est sûre, April n’est pas prêt d’ouvrir de nouvelles boutiques d’ici à la fin de l’année et en 2012. Il est même question d’en fermer quelques-unes.

 

Un point positif : l'activité dommage

Cette annonce de rationalisation fait suite à celle des résultats du premier semestre en demi-teinte. Résultats qui devraient connaître la même tendance sur le second semestre. Alors que le groupe April enregistre au premier semestre une hausse de chiffre d’affaires de 1,3%, soit 377,8M€, il a dans le même temps accusé une baisse de 27,3 % de son résultat net (29,5 M€) et une évolution de – 11,3% de son résultat opérationnel courant (46,6 M€). Cette croissance moins rentable qu’à l’habitude serait notamment due, selon la direction générale, « aux difficultés ponctuelles rencontrées sur les marché anglais et suisse et à l’accélération des investissements informatiques » du courtier grossiste. Quelques points positifs se dégagent cependant de ce premier bilan 2011. «Nous avons bien réussi à recentrer nos activités sur le courtage, qui représente aujourd’hui 90 % de notre business. Nous sommes aussi contents de voir l’allure de notre branche dommage qui devient significative en enregistrant un chiffre d’affaires de 133 millions d’euros », conclut Patrick Petitjean. 

 

Thomas Baume
 


Patrick Petitjean

Patrick Petitjean

Vice-président d'AssurOne Group, président et directeur général d'Utwin Assurances

Patrick Petitjean est né en août 1956 . Maîtrise en sciences économiques et de gestion. Diplôme du Centre de Perfectionnement des Affaires (CPA). Secrétaire général puis directeur [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher