precedent Suivant Actualité chargée pour Groupama 18 / 29

Réduction d’effectifs chez Groupama SA et Gan Assurances

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Le groupe mutualiste envisagerait de supprimer 300 postes chez Groupama SA. Si aucune donnée chiffrée n'est donnée pour Gan Assurances, la nature des emplois concernés par le plan de départs volontaires est, en revanche, connu. Il s'agirait du personnel administratif (cadres et non cadres) des sites régionaux et du siège parisien de la filiale. 

EXCLUSIF  

Suite à l’annonce fin juin d’un plan de départs volontaires (PDV) chez Groupama SA, l’assureur vert a précisé aux organisations syndicales les modalités dans lesquelles allait s’inscrire cette réduction d’effectifs« Confrontée à un déséquilibre du budget de fonctionnement de Groupama SA, la direction envisage d’amplifier son plan de réduction des coûts en jouant sur les frais de personnel. Du coup, 300 postes devraient être supprimés d’ici la fin 2013, dont 171 dans le cadre d’un plan de départs volontaires », précise une source, qui a participé à la délégation syndicale d’établissement (DSE) du 4 juillet, et au cours de laquelle a été faite cette annonce.

PLUS DE 17% DE L'EFFECTIF

Outre les 171 salariés compris dans le plan de départs volontaires (PDV), la direction envisagerait en effet de ne pas remplacer environ 130 départs dits "naturels" (volontaires, retraite, mobilité…). Soit 300 postes au total sur un effectif d'environ 1 700 salariés. Après avoir informé les organisations syndicales courant juillet, la direction de Groupama devrait présenter un projet d’accord aux partenaires sociaux en septembre prochain. Le calendrier pourrait alors s’accélérer, puisque si les négociations aboutissaient à la signature d’un accord avant la fin de l’année, le PDV serait mis en œuvre dès le début 2013. Contactée par L'Argus de l'Assurance, la direction de Groupama n'a pas souhaité faire de commentaires sur ces chiffres.

Un autre plan en préparation

Le même jour que la DSE de Groupama SA, le 4 juillet, s’est tenu un comité d’établissement extraordinaire à Gan Assurances. Le thème de cette réunion : le projet de réorganisation de cette filiale de Groupama. Pour rappel, il y a un an, un risque de licenciements collectifs pesait sur Gan Assurances. Une menace transformée depuis en plan de départs volontaires. Aucune indication n’a, pour l’instant, été donnée sur le nombre de postes concernés par ce PDV, qui s’adresserait au personnel administratif (cadres et non cadres) des sites régionaux et du siège de Gan Assurances. En revanche, l’agenda se précise : la direction souhaiterait que les organisations syndicales rendent un avis sur le projet de réorganisation en septembre, voire en octobre prochains. Si ce calendrier était respecté, les départs s’échelonneraient alors à partir du second trimestre 2013. 

Nicolas Thouet


precedent Suivant Actualité chargée pour Groupama 18 / 29


Effectuer une autre recherche

Rechercher