Santé : les compagnies marquent des points

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Les chiffres 2009 du fonds CMU montrent une nouvelle progression de la part de marché des sociétés d’assurance et des institutions de prévoyance aux dépens des mutuelles.

© Fotolia

L’assurance santé a de nouveau fortement progressé l’année dernière avec une croissance du marché de près de 6%, selon les chiffres publiés par le fonds CMU (couverture maladie universelle). Si les mutuelles restent de loin le premier opérateur en complémentaire santé, avec 55,65% des cotisations encaissées en 2009, leur part de marché enregistre un recul de 1,45 point. A contrario, la part des sociétés d’assurance (26,81%) progresse de 1,31 point et celle des institutions de prévoyance (17,54%) de 0,14 point. Ces statistiques confirment l’évolution enregistrée depuis plusieurs années puisque les parts de marché des mutuelles et des compagnies étaient en 2003 respectivement de 59,23% et de 22,16%. La croissance totale (5,87%) du marché en 2009 est légèrement supérieure à celle des années précédentes mais, comme le souligne le directeur du fonds CMU, Jean-François Chadelat, le faible écart avec ces dernières années (0,7 point) montre que « globalement la hausse de la contribution de 2,5 à 5,9% [acquitée par les complémentaires santé, NDLR] n’a pas été répercutée dans le prix des contrats ». Avec toutefois de fortes différences entre les trois familles d’acteurs puisque le chiffre d’affaires des mutuelles ne progresse que de 3,18%, alors que celui des compagnies augmente de 11,3%. Deux explications sont possibles, estime Jean-François Chadelat : « La première est la poursuite de perte de part de marché des mutuelles au détriment des assureurs. La seconde est que les assureurs, à l’inverse des mutuelles, ont répercuté la hausse de la contribution. La vérité est sans doute entre les deux. »

François Limoge



Effectuer une autre recherche

Rechercher