precedent Suivant Les résultats 2011 des assureurs 5 / 43

Swiss Life France : des résultats satisfaisants pour 2011

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

La filiale française de l'assureur suisse a dévoilé ses résultats de l'année 2011. Le programme de croissance rentable été tenu grâce à des lignes directrices claires et des indicateurs opérationnels mensuels sur la rentabilité dégagée par les différentes activités. La stratégie consistant à privilégier les activités de risque sera poursuivie en 2012, avec en prime, un meilleur accompagnement du client.

Charles Relecom, DG de Swiss Life France
Charles Relecom, DG de Swiss Life France

« Nous ne cherchons pas à faire du volume, mais de la croissance rentable », a prévenu Charles Relecom, président directeur général de Swiss Life France, lors de la présentation le 29 février des résultats annuels de la filiale hexagonale. Gardant ce cap, l’activité française de l’assureur helvète a privilégié la vente de contrats de risque comme la prévoyance, la santé et le dommages, dont le chiffre d’affaires augmente respectivement de 8% à 1 307 M€ (en santé et prévoyance) et de 6% à 353 M€ (en dommages).

Incitations aux UC

Le reste de l’activité provient de la vente de contrats d’assurance vie pour 1 887 M€ (-16% sur un an), avec ici encore, la volonté de maintenir les marges en orientant les clients vers les unités de compte plutôt que sur les fonds en euros, gourmands en fonds propres. Ce virage a été obtenu par des incitations : le rendement sur les fonds en euros est d’autant plus élevé (de 3,01% à 4,01%) que l’assuré investit une part importante de son épargne en UC.

Développement des partenariats

Au total, le résultat opérationnel de la fililale française est positif à 100 M€. Elle représente 30% du chiffre d’affaires du groupe Swiss Life, la moitié des affaires nouvelles et apporte une contribution de 1,8% à la marge contre 1,2% dans le groupe. Swiss Life France compte poursuivre le développement des partenariats de distribution vers les banques privées, qui représentent 17% du chiffre d’affaires, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) et le pôle courtage (46% du chiffre d’affaires), tout en conservant une part de 35% pour ses réseaux propriétaires.

Recrutements en vue

Ceci se traduira par une augmentation du nombre de conseillers salariés, qui passeront de 350 aujourd’hui à 400 à moyen terme. Le processus de restructuration du réseau d’agences a, de son côté, permis de faire passer la commission moyenne de 100 000€ à plus de 200 000€ par point de vente. Dans ces conditions, Swiss Life compte augmenter le nombre d'agences de 420 à 500 d’ici 4 ans. Concernant la dette souveraine, Swiss Life déclare avoir réduit son exposition à la Grèce dès 2010 et présente une faible part d'obligations d'Etat (200 M€) émise par les pays périphériques (Espagne, Italie, Portugal, Grèce, Irlande) sur 14 Md€ d’actifs.

Vittoria de Bagnolo


precedent Suivant Les résultats 2011 des assureurs 5 / 43

Charles Relecom

Charles Relecom

Président-directeur général de Swiss Life France

Charles Relecom est né le 29 août 1953. Il est de nationalité belge et suisse. Licencie en sciences mathématiques de l’université de Namur, en Belgique Maîtrise en sciences actuarielles de [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher