Acteurs - Page 970

Nombre de contrats « Madelin » en cours (en milliers) : Les contrats en phase de constitution (14,7 MdE) représentent 91 % de l'ensemble des provisions mathématiques à fin 2009. Les autres provisions (1,4 MdE) correspondent aux contrats en phase de liquidation.
L'épargne retraite individuelle marque le pas

L'épargne retraite individuelle marque le pas

17/06/2010 | FFSA | Gema | Institutions

Les Français ont boudé, en 2009, les produits d'épargne retraite individuels. Même les contrats « Madelin » enregistrent une faible progression. Attentisme au regard d'une réforme annoncée des retraites ? Impact de la crise économique ? Ou réel problème d'attractivité des produits ? La réponse tient sûrement des trois, mais en tout état de cause, 2009 ne restera[...]

Mutualité: de la protection des élus salariés

17/06/2010 | Mutualité | FNMF | Groupe de protection sociale

Les salariés qui détiennent un mandat d'administrateur au sein d'une mutuelle bénéficient d'une protection calquée sur celle des représentants du personnel. C'est ce que rappelle notamment l'arrêt rendu le 1er juin dernier par la Cour de cassation, qui renvoie les deux parties devant la cour d'appel de Grenoble concernant l'évaluation des indemnités (lire aussi[...]

Évolution de l'actif du Fonds de réserve pour les retraites : En perte de 25 % en 2008, l'actif net du FRR progresse de 15 % en 2009, année d'afflux de liquidités et de réduction de l'aversion au risque.
Fonds de réserve des retraités: une cagnotte tellement convoitée

Fonds de réserve des retraités: une cagnotte tellement convoitée

17/06/2010 | retraite | Institutions | fonds de réserve

Alors que le gouvernement songe à ponctionner le Fonds de réserve pour les retraites, ses responsables tiennent à conserver son horizon de gestion à l'après-2020. « Je sens bien que l'oeil du comptable s'éveille à l'évocation de ces 34 milliards. Vous êtes devant ce fonds comme un enfant devant un pot de confiture, et vous allez y mettre la main. » Cette petite[...]

Répartition des entreprises françaises selon leur gestion des risques : Les Français accusent un net retard, du fait d'un manque de coordination entre les trois piliers et, surtout, du temps qu'ils consacrent à tenter d'infléchir le projet.
Les irréductibles Gaulois et le temple grec

Les irréductibles Gaulois et le temple grec

17/06/2010 | prévoyance | Solvabilité 2 | Institutions

Assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance ont tous engagé le chantier Solvabilité 2. La priorité est donnée au deuxième pilier, mais les autres ne doivent pas être négligés. « Les assureurs français sont comme des tribus gauloises face à Solvabilité 2, ils refusent encore de se rendre », ironise Yann Le Pallec, managing director de Standard et Poor's.[...]

« Notre taille est un atout »

17/06/2010 | Solvabilité 2 | Interviews exclusives | assurance

À la tête d'un groupe d'assurances indépendant, mais déjà implanté à l'international, Bertrand Voyer est convaincu de la pérennité et de la valeur ajoutée apportée par les compagnies de taille moyenne. Étant donné sa taille, le groupe Prévoir peut-il survivre à la concentration du secteur ? Avec 1 300 salariés et 436,5 M € de chiffre d'affaires, le groupe[...]

Répartition des actuaires par secteur : Les actuaires choisissent encore très majoritairement d'aller grossir les rangs de l'assurance et de la réassurance, ainsi que ceux des spécialistes de la retraite et de la prévoyance.
Les actuaires cherchent la bonne équation

Les actuaires cherchent la bonne équation

17/06/2010 | Solvabilité 2 | Actuariat | Formation

Crise financière, mondialisation, régulation, multiplication et complexification des risques, besoin de protection des assurés : les actuaires ont tout pour devenir des acteurs essentiels de l'économie. S'ils parviennent à sortir de leur splendide isolement... La fine fleur de l'actuariat européen est montée au front : l'élaboration de la norme Solvabilité 2 et[...]

Article extrait du dossier Actuaires demandés d'urgence

La formation s'adapte aux nouveaux enjeux de la profession

17/06/2010 | Actuariat | Formation | assurance

Il y a en France un manque criant d'actuaires que la formation initiale doit combler. Parallèlement, la formation continue devient obligatoire pour répondre aux exigences d'adaptation liées à Solvabilité 2. « En France, si vous demandez à votre boulangère ce qu'est un actuaire, il y a peu de chances qu'elle vous réponde. En revanche, dans les pays anglo-saxons,[...]

Article extrait du dossier Actuaires demandés d'urgence

L'Institut des actuaires, troisième association d'actuaires au niveau européen

17/06/2010 | Solvabilité 2 | Actuariat | Formation

Troisième association d'actuaires au niveau européen, l'Institut des actuaires regroupe, organise et représente aujourd'hui plus de 2 600 membres. Pour devenir membre de l'Institut des actuaires, il faut, à l'issue d'une des dix formations reconnues par cet organisme, avoir soutenu un mémoire d'actuariat. Les jeunes actuaires s'orientent principalement vers[...]

« Une fierté, une contrainte assumée et une charge »

17/06/2010 | Actuariat | Finance | assurance

L'actuariat est une profession organisée au plan mondial, ce qui signifie pour moi trois choses. Une fierté : au moment où s'esquisse une réglementation financière mondiale, nous sommes précurseurs. Une contrainte assumée : le respect d'une discipline professionnelle mondiale que nous contribuons à construire. Et une charge : de même que d'autres actuaires[...]

Le métier de conseiller patrimonial

17/06/2010 | Conseil en gestion de patrimoine | norme Iso 22222 | métier

Le métier du conseil patrimonial existe depuis l'Antiquité et a traversé les âges en fondant sa légitimité sur la confiance que l'on accordait à son « fondé de pouvoir ». Aujourd'hui, le concept de « gestion de patrimoine » s'est sophistiqué et fait plutôt référence à un éventail de compétences. L'apparition de logiciels d'approche globale du patrimoine dans le[...]

Méthodologie du conseil patrimonial

17/06/2010 | Conseil en gestion de patrimoine | norme Iso 22222

Le conseil patrimonial n'est pas essentiellement la restitution de connaissances pointues sur des domaines de spécialité, mais une approche méthodologique, transposable d'un pays à un autre et d'un individu à un autre. Que l'on soit banquier, assureur ou libéral, la démarche sera la même afin de satisfaire un objectif universel : quel est le besoin du client,[...]

Réduire sa trésorerie à un minimum incompressible

17/06/2010 | risques | trésorerie | placement

Dans une conjoncture exceptionnelle de crise financière, les particuliers sont appelés, en premier lieu, à quantifier leurs besoins de trésorerie indispensables, ainsi que leurs placements liquides disponibles. La crise financière a contraint les banques centrales, pour la sauvegarde du système bancaire mondial, à inonder le marché de liquidités. Les premiers[...]