AGCS s’adapte à de forts besoins en responsabilité environnementale

Par - Publié le

,

,

,

,

AGCS, la branche du groupe Allianz spécialisée dans l’assurance des entreprises, note une demande accrue dans le monde entier pour l’assurance de la responsabilité environnementale. Son équipe mondiale se renforce donc avec deux recrues seniors.

A l’image de l’évolution du cadre réglementaire français, avec l’inscription du préjudice écologique dans le Code civil, via l’adoption de la loi biodiversité le 20 juillet, le droit environnemental est de plus en plus encadré au niveau mondial. Les entreprises, inscrites dans un mouvement de globalisation, voient donc leurs responsabilités potentielles augmenter.

« L’assurance responsabilité environnementale des entreprises devient une nécessité, en particulier sur les marchés matures américains et européens », constate Allianz Global Corporation Solutions. « Nous observons une augmentation de la demande pour les couvertures globales, détaille Arthur Lu, directeur monde risques environnementaux (environnemental impairment liability) chez AGCS. En particulier sur les marchés matures, où les gestionnaires de risques veulent souscrire des polices d’assurance mondiales, y compris des polices locales dans les pays non agréés. »

L’assureur grands risques, présent sur le marché des risques environnementaux européens depuis 20 ans et mondialement depuis 2014, a donc choisi de renforcer ses équipes avec l’arrivée de quatre nouvelles recrues dont deux experts seniors pour les régions Méditerranée et Amérique du Nord.

Une équipe élargie

Dámaso Alvarez Peña s’installe à Madrid en tant que directeur risques environnementaux (ou EIL) pour la région Méditerranée. Avant de rejoindre AGCS, il travaillait chez Chubb comme responsable régional des risques environnementaux pour la péninsule ibérique et l’Europe de l’Est, après un début de carrière dans le secteur privé.

L’autre nouvelle recrue, pour l’Amérique du Nord, est Ken Baker, pour le poste d’expert indemnisations. Il sera basé à New York. Auparavant, il a passé dix ans chez AIG, en indemnisations techniques, après avoir évolué chez Marsh.

L’équipe américaine accueille également deux nouveaux souscripteurs, Nicole Baker à Houston et Steve Tagert à Philadelphie.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher