Résultats 2016 : le chiffre d’affaires d’Axa Assistance progresse de 6%

Par - Publié le

,

,

La filiale d’assistance d’Axa annonce un chiffre d’affaires de près de 1,6 milliard d’euros en 2016, en hausse de 6 %. Le cap est mis sur la Santé et la mobilité.

Serge Morelli, PDG d'Axa Assistance
Serge Morelli, PDG d'Axa Assistance

Dans un contexte de marché dynamique où les sociétés d’assistance françaises ont bénéficié, à l’international, d’une croissance de 7,3% en 2016, en générant près de 8 Md€ de chiffre d’affaires, Axa Assistance signe, de son côté, près de 1,6 Md€, en progression de 6 % avec et 13,6 millions de dossiers traités.

Un résultat qui se traduit, pour la filiale de la compagnie, challenger d'Allianz Worldwide Partners sur la scène mondiale, par un chiffre d’affaires nouvelles de 155 M€ doublé d’une hausse de 50 % du CA e-commerce (97 M€). Si le Canada (+ 27 %), l’Allemagne (+11%) ou encore le Portugal (+ 10 %) affichent des progressions significatives, ce sont les pays émergents comme le Mexique (+ 119%) ou la Turquie (+78%) qui portent la vitalité de l’entreprise. «Ces résultats confortent la position d’Axa Assistance comme un des piliers d’Axa Partners, l’entité du groupe dédiée aux partenariats B2B2C», indique Serge Morelli, Président-directeur général d’Axa Assistance et directeur général adjoint d’Axa Partners.

Transformation digitale dans la santé

Fort de ces résultats encourageants, la société poursuit son axe de déploiement dans le domaine de la santé et du médical avec le déploiement du programme Healthlook, qui permet aux patients atteints d'une maladie chronique de suivre leurs données de santé et de les partager de façon sécurisée avec les médecins de l’assisteur. Après un pilote mené avec succès au Portugal en 2015 auprès de patients souffrant d’affections pulmonaires chroniques, un partenariat a été signé en 2016 avec le CHU de Liège (Belgique) auprès de patients atteints d’insuffisance cardiaque. En France, la téléconsultation médicale qui donne accès en permanence à une équipe d'infirmiers et de médecins généralistes de l’assisteur est déjà proposée et s’étend progressivement aux autres pays. C’est notamment le cas de l’Asie suite à l’acquisition d’Asia Assistance en 2016. La société entend devenir un acteur clé de l’assistance médicale et des services santé en Asie grâce à la mutualisation des capacités commerciales et opérationnelles des deux entreprises.

Leader des utilities en France

Dans le secteur « domicile et fourniture d’énergie » dit « utilities », Axa Assistance conforte sa forte position en France. Le renouvellement d’un partenariat avec un acteur majeur de la fourniture d’électricité n’y est pas étranger et offre à l’entreprise la possibilité d’investir les offres en urgence habitation ainsi qu’en extension de garantie des appareils électroménagers et multimédia. En Italie, la filiale a également signé un partenariat avec un acteur majeur en fourniture de gaz et d’électricité.

Lancement de l’offre Global Secure

Créneau clé, la mobilité et le voyage reste aux premiers pans de la stratégie d’Axa Assistance qui a lancé l’offre Global Secure qui regroupe des services dédiés à la sureté des collaborateurs à l’international (expertise médicale et sécuritaire). Enfin, ça roule pour l’automobile avec la consolidation du partenariat avec Porsche en Europe, en Asie et en Amérique Latine, et une couverture dans plus de 60 pays.

Autre fait d’arme : la signature d’un partenariat avec Shell Petroleum Ltd  pour une garantie de « panne moteur » via une plateforme de services Web. «Nous souhaitons devenir la référence en matière d’assurance et de services associés, pour nos partenaires et nos clients grâce à notre stratégie « AXA Inside ». Celle-ci consiste à proposer et délivrer des services à forte valeur-ajoutée pour nos partenaires et leurs clients afin que nos partenaires souhaitent capitaliser sur notre marque au sein de leurs offres», exprime Jérôme Droesch, directeur général d’Axa Partners.

Axa Assistance : chiffres clés 2016
• Chiffre d’affaires : 1,574 milliard d’euros
• 9 132 collaborateurs répartis dans 34 pays
• 13,6 millions de dossiers traités
• Près de 17 000 rapatriements


Effectuer une autre recherche

Rechercher