Assurance vie : la France mutualiste veut doper sa collecte en unités de compte

Par - Publié le

La France mutualiste encourage les arbitrages et versements sur les supports en unités de compte en proposant deux opérations à durée limitée. En outre, la mutuelle nationale de retraite et d’épargne propose désormais une gestion profilée.

La France mutualiste veut inciter ses adhérents à diversifier leur épargne. La mutuelle lance jusqu’à la fin de l’année deux opérations sur ses multisupports. Au 31 décembre 2017, les épargnants qui justifieront d’un certain taux d’unités de compte dans leurs encours, sur un même contrat, bénéficieront d’une majoration du taux de rendement du fonds en euros. Cette majoration sera proportionnelle à la part de l’encours investie en unités de compte soit : + 0,20% de majoration pour un encours UC de 20 à 29,99% ; + 0,30% pour un encours UC de 30 à 39,99% ; + 0,40% pour un encours UC de 40 à 49,99% et + 0,50% pour un encours UC de 50% et plus.

Prime au versement

En parallèle, pour toute souscription, ou versement complémentaire sur un contrat existant, la mutuelle propose une prime en fonction du montant investi en unités de compte (50 € à partir de 2 000 € investis dont au moins 20% en UC et 150 € à partir de 7 000 € investis dont au moins 20% en UC).

Ces opérations font suite au lancement, en avril dernier, de six nouvelles unités de compte dans ses contrats multi supports actépargne 2 et livret jeun’avenir.

Mise en place d’une gestion profilée

Enfin, la mutuelle va désormais proposer à ses adhérents une gestion profilée autour de quatre profils d’investisseurs déterminés par le conseiller : sécuritaire (100% fonds en euros), prudent (75% fonds en euros, 25 % en UC), équilibre (50% fonds euros, 50% UC), et offensif (25% en euros et 75% en UC). L’objectif : leur permettre d’optimiser leur épargne sans avoir à gérer activement les arbitrages sur son contrat. 



Effectuer une autre recherche

Rechercher