Assurance vie : la nouvelle fiscalité pourrait être en place dès le 27 septembre

Par - Publié le

,

,

La réforme de la fiscalité du patrimoine pourrait voir le jour avant le 1er janvier 2018 et cela pour éviter des stratégies de contournement de la future flat tax.


Salque Jean-Louis D.R.
Le 27 septembre, le ministre de l’Economie doit présenter le projet de loi de finances pour 2018. Mais cette date pourrait également marquer le début de la mise en place de la nouvelle fiscalité de l’épargne, selon ce que révèlent les Echos et l’AFP. « Nous conseillons à tous nos clients de se préparer pour le 27 septembre ; historiquement, toutes les grandes réformes qui ont concerné l'assurance vie sont entrées en vigueur à l'annonce du projet de réforme », a prévenu Stéphane Carlucci, directeur général de LinXea dans sa newsletter. Un effet immédiat qui viserait à éviter les retraits massifs des épargnants, échaudés par le changement de régime fiscal. 
 
Seuils de 150 000 € pour une personne seule et 300 000 € pour un couple
 
En effet, dès l’entrée en vigueur de cette réforme, les épargnants se verront imposer un prélèvement forfaitaire unique de 30% sur les revenus du capital pour les contrats d’assurance vie supérieurs à 150 000 € pour une personne seule et 300 000 € pour un couple. Cette mesure n’avait pas manqué de faire bondir les assureurs qui ont tenté de faire assouplir la mesure en proposant de modifier les critères de la taxation de 23 % pratiquée actuellement au-delà de huit ans (option prélèvement forfaitaire libératoire). Seuls pourraient bénéficier de cette fiscalité allégée les contrats détenus depuis plus de dix ou douze ans et investis pour partie en actions. 
 


Effectuer une autre recherche

Rechercher