Assurance vie rendements 2017: l’Afer annonce un taux de 2,40 %

Par - Publié le

,

,

,

,

L’Afer, principale association française d’épargnants, a annoncé un taux de rendement en baisse de 0,25 point pour son fonds en euros au titre de 2017.

C’est un des taux, voire le taux le plus attendu chaque année. L’Afer, a dévoilé ce mardi 16 janvier 2017, le taux de rendement de son fonds en euros, assuré par Aviva. Il s’élève à 2,40% net au titre de 2017 contre 2,65% en 2016. Un taux qui, pour l’heure, se situe dans la moyenne haute du marché mais qui se fait devancer par le taux de l’association d’épargnants Gaipare annoncé ce même jour à 2,65% et par d’autres assureurs comme Monceau assurances qui sert un rendement de 2,80% ou Mif avec 2,50%.

355 M€ de réserve globale

Cette performance s’explique pour partie par les réserves réalisées par la principale association d’épargnants française. « Nous avons cette année encore mis près de 107 millions d’euros en réserve, en PPB, (soit l’équivalent de 0,25%), car nous pensons toujours qu’il faudra accompagner dans les années à venir le rendement du fonds garanti », a indiqué Gérard Bekerman, président de l’Afer. La réserve globale est ainsi portée à 355 M€ à fin 2017. En outre, le président de l’Afer a estimé que « la baisse des rendements avait atteint un plancher ».

735 000 adhérents

Dressant un bilan de l’année 2017, Gérard Bekerman s’est félicité du nombre d’adhérents qui continue de progresser. En comptant les sorties et les décès, il s’établit à 4 000 portant le nombre total d’adhérents à 735 000.

A 2,5 Md€, la collecte est en léger recul par rapport à 2016 (2,6 Md€) qui s’explique par « l’attentisme du premier trimestre lié aux échéances électorales puis par l’annonce de la réforme de la fiscalité des produits d’épargne », a précisé Gérard Bekerman.

Au global, l’encours s’établit à 52 Md€ avec une part en unité de compte qui passe la barre des 10 Md€.

L’Afer défend l’eurocroissance

Dans la composition de cet encours, Afer avenir Senior, annoncé l’an dernier et lancé en novembre 2017, enregistre déjà 32 M€ d’encours. Quant au support Afer eurocroissance, qui compte 10 000 adhérents, l’encours s’élève à 204 M€. L’occasion pour le président de l’association de rappeler son attachement à la promotion des supports eurocroissance par préférence à des produits de type fonds euros bonifiés, que le ministre de l’Economie Bruno Le Maire envisage de développer. « C’est une mauvais idée de pondérer l’avantage avec la durée », a réagi, Gérard Bekerman.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher