Assureurs systémiques : prochaine mise à jour de la liste fin 2016 !

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Dans un courrier à l’adresse des ministres des Finances et des banquiers centraux, le Conseil de stabilité financière (FSB), bras armé du G20, a indiqué qu’il procèdera à la mise à jour de la liste des 9 assureurs réputés systémiques « fin 2016 » sur la base de la nouvelle méthodologie définie par le superviseur international (IAIS).

Son président, Mark Carney, précise que le FSB publiera une mise à jour de la liste des assureurs réputés systémiques (voir ci-dessous) « à la fin de l’année 2016 », et ce, « sur la base de la méthodologie révisée de  l’IAIS [l’Association internationale des contrôleurs d’assurance] ».
Son président, Mark Carney, précise que le FSB publiera une mise à jour de la liste des assureurs réputés systémiques (voir ci-dessous) « à la fin de l’année 2016 », et ce, « sur la base de la méthodologie révisée de l’IAIS [l’Association internationale des contrôleurs d’assurance] ».
FSB

L’annonce est pratiquement passée inaperçue dans les sept pages que compte le courrier adressé le 22 février 2016 par le Conseil de stabilité financière (FSB) aux ministres des Finances et banquiers centraux. Pourtant, elle fixe un calendrier relativement précis aux assureurs réputés systémiques, les fameux « G-SIIs », c’est-à-dire dont la probabilité d’un défaut pourrait avoir des répercussions sur la solidité du système financier mondial.

Une mise à jour fin 2016

Son président, Mark Carney, précise que le FSB publiera une mise à jour de la liste des assureurs réputés systémiques (voir ci-dessous) « à la fin de l’année 2016 », et ce, « sur la base de la méthodologie révisée de l’IAIS [l’Association internationale des contrôleurs d’assurance] ». Ce nouveau cadre méthodologique devrait être dévoilé à l’occasion du G20 d’Hangzhou (Chine) les 4 et 5 septembre 2016.

Le président du FSB publiera également à la même échéance « un premier draft de l’ICS (Insurance capital standard) soumise à consultation » Il s’agit du standard de capital international en cours d’élaboration qui sera applicable à l’ensemble des assureurs systémiques et aux groupes d’assurance actifs à l’international d’ici fin 2019.

Une révision méthodologique, pour quoi faire ?

Cette révision méthodologique est mise en place principalement pour stopper les critiques à l’égard de la précédente sur la notion même de « systémique », et sur ses critères d’appréciation.

Les assureurs déplorent notamment la prépondérance de la taille, qu’elle soit explicite ou implicite, au risque de négli­ger le degré de diversification mais aussi sur le périmètre des activités dites « non assurantielles, non traditionnelles » (les « NTNI »), c’est-à-dire en dehors du cœur de métier de l’assu­reur. Un élargissement de ce périmètre pourrait alourdir le coût en capital.

Metlife veut éviter la double peine

La mise à jour prochaine de la liste se traduira-t-elle par la sortie de Metlife ? L’assureur vie américain y travaille d’autant qu’il est identifié comme systémique par deux fois : la première, au niveau américain via le Conseil américain de surveillance de la stabilité financière (FSOC) où le groupe est désigné sous le sigle de « SIFI » (Systemically important financial institution) ; la seconde au niveau international par le FSB où il figure dans la liste des 9 « G-SIIs ».

MetLife souhaiterait donc s’affranchir de cette double peine. Problème, aux Etats-Unis, l’étiquette n’est pas prête à être retirée. Du moins dans l’immédiat. Le FSOC a confirmé ce jour le caractère « systémique » de Metlife. « A la suite d'une discussion sur les derniers développements intervenus au sein du groupe, le Conseil a décidé de ne pas révoquer la désignation de MetLife », peut-on lire dans un communiqué.

Et le FSOC d’ajouter qu’il pourrait revoir sa position si « des facteurs clés » sont modifiés. Or, justement, en janvier dernier, l’assureur de personnes avait annoncé son intention de se séparer de sa division « retail » aux Etats-Unis, qui logent des activités de garanties financières jugées à risque à l’instar des « variable annuities », précisément en vue de perdre son attribution de groupe réputé systémique…

Une liste de neuf assureurs systémiques

Mise à jour en novembre 2015, la liste initiale des assureurs d'importance mondialement systémique (G-SIIs) comprend :

- Trois Américains : AIG, Metlife, Prudential Financial
- Cinq Européens : Allianz, Aviva, Axa, Aegon, Prudential PLC
- Un chinois : Ping An


Effectuer une autre recherche

Rechercher