Attentat de Nice : le monde de l'assurance solidaire

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Suite à l'attentat meurtrier qui a endeuillé la ville de Nice le 14 juillet 2016, faisant 84 tués et 202 blessés dont une cinquantaine extrêmement graves, le monde de l'assurance fait part, notamment sur Twitter, de son soutien aux victimes et à leurs proches. Le débat sur le besoin de créer de nouvelles couvertures contre ce risque terroriste permanent est relancé.

L'attentat de Nice intervient en pleine période de refonte de l’indemnisation des victimes d’actes de terrorisme.
L'attentat de Nice intervient en pleine période de refonte de l’indemnisation des victimes d’actes de terrorisme.

Plus de 80 personnes sont mortes le 14 juillet 2016 à Nice sur la Promenade des Anglais après qu'un camion a foncé dans la foule qui venait juste de mirer le feu d'artifice donné en l'honneur de la traditionnelle fête nationale. Cet attentat meurtier sordide a également fait 202 blessés dont une cinquantaine dont les jours sont encore en danger.

Face à cet acte barbare de terrorisme, les assureurs et les acteurs du secteur ont réagi sur leur site Internet et les réseaux sociaux, notamment Twitter, pour faire part de leur effroi, compassion et soutien.

Les assureurs prêts à accompagner les victimes de dommages corporels ou matériels

La mutuelle des fonctionnaires de la police, des préfectures, du ministère de l'Intérieur, des conseils généraux et des agents territoriaux a annoncé, en complément des dispositifs officiels, l'ouverture d'une cellule psychologique pour les adhérents et leurs proches.

 

 

 

La mutuelle d'assurance Maaf a de son côté exprimé son soutien, se disant mobilisée pour accompagner ses assurés victimes de dommages corporels ou matériels, prenant en charge leurs déclarations sur maaf.fr, dans toutes ses agences et sur un numéro gratuit.

 

 

Sur Twitter toujours, Inter Mutuelles Assistance, filiale d'assistance, avertit avoir fédéré son personnel autour de l'événement et mis en place une cellule de crise et la Maif annonce avoir mis en place un numéro spécial pour les victimes et leurs proches : 0972721818.

Julien Steimer, directeur général d'Axa France Sud-Ouest, fait, par ailleurs, connaître son « horreur, sa compassion » et appelle à « l'unité autour des valeurs de la France ». Autre expression de compassion de la part de Generali Sport qui pense à ses partenaires de la fédération française de Volley Ball, nombreux dans la région;

 

 

Les intermédiaires sont également sur le pont. Ainsi, la chambre syndicale des courtiers d'assurances (csca) a fait part de sa solidarité avec ce dessin de Plantu.

 

 

 

 

Les assureurs appelés à trouver de nouvelles couvertures face à l'hyperterrorisme

Dans un contexte tendu qui voit l'Etat d'urgence se prolonger, les actes de terrorisme se multiplier et où la commission d’enquête parlementaire « relative aux moyens mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 » vient tout juste d'être adoptée (5 juillet 2016), la question de l'assurabilité de ce risque désormais permanent est relancé.

L’AMRAE (Association pour le management des risques et des assurances de l'entreprise) et les Risk Managers appellent ainsi officiellement l'industrie de l'assurance, « à étudier des solutions nouvelles qui apportent des couvertures adaptées à tous, face aux conséquences économiques de ces attentats ». L'association se dit, sur son site Internet, également mobilisée pour accompagner les dirigeants  d'entreprises sur les dispositifs de protection de leur organisation et de leurs collaborateurs, et aussi pour répondre aux interrogations de tous les chefs d’entreprise souhaitant évaluer leur gestion des risques.

Trois jours de deuil national ont été décrétés.

 

 



 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher