Axa annonce une activité en hausse de 2% sur les neuf premiers mois de 2014

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le groupe Axa affiche au 30 septembre 2014 un chiffre d’affaires stable à 69,6 Md€. Mais, à périmètre comparable et hors effets de change, l’activité est en hausse de 2%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la croissance a été au rendez-vous pour l’ensemble des lignes de métiers du groupe Axa. En assurance dommages, la hausse du chiffre d’affaires a été tirée par les augmentations de tarifs (+1,9% en moyenne) mais aussi par les bonnes performances enregistrées en Asie (+7%) ainsi que sur le périmètre des activités de vente directe (+6%).

Tendance favorable en dommages

Dans certains pays, en revanche, l’assureur fait état d’une baisse des ventes, c’est le cas en Espagne (-4%) et en Turquie (-7%), «en raison du contexte macro-économique et d’une plus forte concurrence», a précisé Gérald Harlin, le directeur financier du groupe, lors d'une conférence téléphonique. En France, Axa affiche une croissance de 4%.

Sur l’ensemble de la branche assurance dommages, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 23,2 Md€ au 30 septembre 2014, soit une hausse de 2% à périmètre comparable. «Nous nous attendons à ce que ce rythme de croissance se poursuive jusqu’à la fin de l’année», a précisé Gérald Harlin.

Assurance de personnes : bonnes performances en France

En assurance vie, épargne et retraite, les indicateurs d’activité sont également à la hausse. Le chiffre d’affaires progresse de 2% à 41,1 Md€. Les affaires nouvelles sont en hausse de 3%, «alors que nous avions commencé l’année à moins 6%», rappelle Gérald Harlin. Parmi les pays mature, la France se démarque avec une progression de 11% des affaires nouvelles.

Sur le périmètre du groupe, la valeur des affaires nouvelles progresse de 7%, et la marge sur affaires nouvelles s’améliore d’un point pour atteindre 34%.

Les bonnes performances réalisées en santé et en prévoyance permettent à l’assureur d’enregistrer une collecte nette positive (2,8 Md€) mais inférieure à celle affichée fin septembre 2013 (4,1 Md€). Sur les autres lignes de produits – fonds général et unités de compte –, la collecte nette reste négative.

Enfin, en gestion d’actifs, le chiffre d’affaires progresse de 3% à 2,4 Md€, à périmètre constant et hors effets de change. Sans ces retraitements, cette ligne de métiers est en recul de 8%.

Par rapport au 30 juin 2014, le ratio de solvabilité, calculé sur la base du régime prudentiel en vigueur, progresse de 11 points pour atteindre 265%. Mais, le ratio de solvabilité économique qui préfigure Solvabilité 2 est, lui, en recul de deux points (213% contre 215% au 3 juin 2014).



Effectuer une autre recherche

Rechercher