precedent Suivant Les résultats 2011 des assureurs 2 / 43

Axa légèrement en avance sur son plan stratégique

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Henri de Castries, PDG d'Axa
Henri de Castries, PDG d'Axa
AFP

Chiffre d’affaires en légère baisse (-2%), résultat opérationnel qui reste positif même si la croissance s’avère « modeste » (+2%) et résultat net en hausse de 49%, Henri de Castries, le PDG d'Axa a estimé, lors de la présentation ce 16 février des chiffres annuels, que le groupe a bien résisté en dépit « d’une année 2011 marquée par des chocs économiques, politiques et naturels ». Ces résultats confirment, selon lui, que « les orientations du plan stratégiques Ambition Axa sont les bonnes. » Ce plan, lancé en juin 2011, consiste pour le groupe à être plus sélectif dans les pays matures et à accélérer son développement sur les marchés à forte croissance, tout en réduisant les coûts (1,5 Md€ à l’horizon 2015).

Progression en Asie

En 2011, Axa a continué à réallouer son capital pour réduire son endettement et investir dans des marchés porteurs. Ainsi dans les pays émergents, le groupe a enregistré une croissance de 16% en dommages. En assurance vie, épargne et retraite, la croissance est moindre ( 2%) du fait des difficultés rencontrées en Europe de l’Est liées à des réformes en Hongrie et en Pologne. En Asie, en revanche, le chiffre d’affaires progresse de 16%. Autre priorité du groupe dans le cadre d’Ambition Axa : l’amélioration de la rentabilité. En assurance vie, épargne, retraite, les marges sur affaires nouvelles progressent pour atteindre 25% (47% en santé et prévoyance, 42% dans les marchés à forte croissance) et en assurance dommages, le ratio combiné s’améliore de 1,4 point pour atteindre 97,9%. « Nous sommes donc légèrement en avance par rapport à ce que nous avions annoncé en juin 2011 », a indiqué Henri de Castries.

Plan d'économies bien parti

Le  PDG d’Axa annonce, par ailleurs, avoir réalisé 300 M€ d’économies en 2011. L’atteinte de l’objectif de 1,5 Md € en 2015 est donc en bonne voie, selon lui. En parallèle, le groupe continue à investir : 1,1 Md€ en 2012, dont un tiers consacré aux fonctions support et près d’un quart au marketing et à la distribution. Malgré quelques ombres au tableau – résultat courant impacté par la dépréciation des obligations souveraines grecques (387 M€),  baisse du résultat opérationnel aux Etats-Unis du fait d’une perte de 383 M€ enregistrée sur les variable annuities, situation encore fragile de certaines entités en gestion d’actifs –, Axa entend maintenir le cap de son plan stratégique. « Notre modèle opérationnel nous permet de bien résister et de préparer le futur », souligne Henri de Castries qui annonce que le groupe va distribuer 50 actions gratuites (dont 25 sous réserve d’atteintes d’objectifs) à l’ensemble des collaborateurs.


precedent Suivant Les résultats 2011 des assureurs 2 / 43

Henri De Castries

Henri De Castries

Président-directeur général d'Axa de 2010 à 2016

Henri de La Croix de Castries est né le 15 août 1954 à Bayonne. 1976 : diplôme de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) de Paris. Licence en droit. 1980 : diplôme de l'École [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher