BCA Expertise enrichit son offre à destination des assureurs mais aussi des automobilistes

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

BCA Expertise continue à adapter son organisation aux évolutions des pratiques des assureurs en matière de gestion de sinistre automobile. En parallèle, le groupe d’expertise lance de nouveaux services destinés aux automobilistes.

BCA Expertise s'est lancé dans l'évaluation des véhicules de collection, un service baptisé
BCA Expertise s'est lancé dans l'évaluation des véhicules de collection, un service baptisé "Classic Expert".

Le groupe BCA Expertise poursuit la diversification de ses activités engagée dans le cadre de son plan stratégique, afin de faire face aux évolutions du marché de l’automobile et de l’assurance.

En 2011, le groupe dont le capital est détenu par des assureurs lançait « Experveo », un service destiné aux particuliers souhaitant faire évaluer un véhicule d’occasion avant de le vendre ou de l’acquérir. Selon Antoine Jove, directeur général adjoint de BCA Expertise, cette offre représente aujourd’hui 400 missions par mois.

Estimer le valeur d'un véhicule decollection

Dans le même esprit, le groupe vient de lancer « Classic Expert », un service destiné aux collectionneurs de véhicules anciens, des passionnés mais aussi des investisseurs. « La valeur de certains modèles évolue très rapidement, souligne Antoine Jove, d’où l’intérêt de faire évaluer régulièrement son véhicule par un expert en automobile, d’autant que les assureurs eux-mêmes le demande. » Pour proposer cette prestation qui se décline en deux volets – calcul de la valeur ou examen plus poussé – le groupe s’appuie sur ses 83 experts spécialistes des véhicules de collection.

En parallèle, BCA Expertise s’est lancé dans le conseil aux automobilistes en cas de litige suite à une réparation, une acquisition de véhicules, par exemple.

Une solution de visio-expertise à la fin de l'année

En plus de ces services aux particuliers, BCA Expertise continue à moderniser son organisation et ses outils pour mieux répondre aux attentes des assurés en matière de délais et de qualité de services. Le groupe a ainsi mis au point une procédure permettant d’accélérer le traitement des dossiers et notamment ceux qui concernent les pertes totales, c’est-à-dire les véhicules pour lesquels les coûts de réparation sont supérieurs à leur valeur.

Et au dernier trimestre 2016, le groupe va déployer sa solution de visio-expertise actuellement en phase de tests. « Elle permettra aux assurés disposant d’un smartphone, de filmer leur véhicule et d’être assistés en direct, à distance, par un expert en automobile », indique Antoine Jove.

L’adoption de ce nouvel outil va faire bouger les lignes en termes d’organisation. « A l’avenir, les experts seront plus fréquemment en contact direct avec les assurés et devront donc tenir compte de leur disponibilité, ce qui va nous amener à revoir la façon dont les missions sont affectées », précise Antoine Jove.



Effectuer une autre recherche

Rechercher