precedent Suivant Conducteurs novices 3 / 3

Classement auto 2017 : les bancassureurs gagnent du terrain

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Dans un contexte hyperconcurrentiel, les mutuelles et les compagnies stabilisent leur position en 2016. Mais les bancassureurs affichent les plus fortes progressions.


bowie15/Getty Images/iStockphoto

Les lignes bougent, subrepticement, au sein du marché de l’assurance automobile. Si les poids lourds, en tête du Top 20, maintiennent leur chiffre d’affaires et le volume de leur porte­feuille malgré un turnover croissant ­depuis la promulgation de la loi Hamon (1), Crédit agricole Assurances ravit au groupe Matmut (dont le CA baisse de 1,3 %) la 7e place du classement. Un peu plus bas, c’est Suravenir Assurances qui monte d’un cran à la place de la Mutuelle de Poitiers Assurances, qui recule en 15e position. Enfin, la compagnie IARD de Crédit mutuel Nord Europe, ACMN IARD, double une autre filiale de banque, BNP Paribas Cardif, qui désormais ferme le classement.

Ce sont encore les bancassureurs – et uniquement les bancassureurs – qui signent le Top 5 des plus fortes progressions de chiffre d’affaires au sein de ce marché qui pèse, en cotisations relatives aux affaires direc­tes, un volume de 20,8 Md€ (plus de 1,8 %). Les acteurs historiques, comme ­Crédit agricole Assurances ou le groupe des Assurances du Crédit mutuel, doivent donc ferrailler avec le dynamisme de leurs homol­ogues, déterminés à ­s’arroger, eux aussi, une part de cet attractif produit d’appel assurantiel. Champion : Natixis Assurances avec une ­croissance à deux chiffres de 11,6 % qui ­supplante un autre ­acteur ambitieux, La Banque postale Assurances IARD (+10,9 %). En 11e position sur le classement, la filia­le du groupe BPCE, se montre particulièrement agressive. Elle vient de lancer une nouvelle offre auto modulable truffée de services pour conquérir les clients de ses 16 Caisses d’épargne.

Méthodologie

Le Top 20 des assureurs auto est établi sur la base du chiffre d’affaires hors taxes, réalisé en France en 2016. Il porte sur le CA auto des particuliers, hors flottes et hors deux-roues.

Est-ce, également, pour continuer à rester au coude à coude avec Axa dont le nombre de contrats est désormais moins fourni que le sien (3,7 millions contre 3,8 millions) que Groupama a étendu, en juin dernier, à la location de véhicules et au covoiturage les garanties de son contrat automobile « Conduire » ? Une chose est sûre : la rénovation des contrats bat son plein. Dès juin 2016, Axa s’est positionné sur le créneau de la mobilité avec Ma Mobilité Auto, puis en novembre dernier GMF et MMA ont assuré également les usages collaboratifs, tout comme Matmut qui a lancé une offre à destination des assurés de son portefeuille qui louent leur propre voiture. La Banque postale Assurance IARD a augmenté, de son côté, le niveau de couverture des risques de sa nouvelle offre lancée en avril 2016 et Thélem a mis le paquet sur Autonéo, début 2016, une formule qui inclut des mécanismes de fidélisation.


precedent Suivant Conducteurs novices 3 / 3


Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous