Comment Solvabilité 2 bouscule MACSF Assurances

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Alors que les acteurs de l’assurance sont en train de dévoiler leur rapport SFCR, les premières conséquences du nouveau régime prudentiel tombent.

Le monde de l'assurance des professionnels de santé est impacté par l'entrée en vigueur de Solvabilité 2
Le monde de l'assurance des professionnels de santé est impacté par l'entrée en vigueur de Solvabilité 2
Girard Cecile
EXCLUSIF  

Après une année pleine de mise en œuvre, la directive Solvabilité 2 n’en a pas fini de bouleverser profondément le paysage français de l’assurance. En voici un exemple, concernant le Sou médical, mutuelle d’assurance spécialisée dans la RC professionnelle et la PJ des professionnels de santé, membre de la sgam MACSF.

Contraire à une bonne gestion des risques

Effectivement, selon les informations de l’Argus de l’assurance, le Sou médical devrait fusionner avec MACSF Assurances, mutuelle d’assurance la plus importante de la Sgam spécialisée dans la couverture IARD du monde de la santé. Cette fusion est inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée générale du 27 juin prochain. Les raisons : « le maintien du Sou Médical, en tant qu’entité solo de taille moyenne exerçant une activité concentrée sur un risque (RCP/PJ) lourd à développement très long, est apparu comme contraire à une bonne gestion des risques », précise le projet de traité de fusion que l’Argus a pu consulter.

Une économie en fonds propres

Selon ce même document, il apparait que la fusion permettrait de renforcer l’activité responsabilité civile professionnelle au bénéfice des sociétaires, optimiser le besoin de capital par une économie de « 28 millions d’euros environ liée à une meilleure diversification des risques au sein de Macsf assurances après absorption du Sou médical » et d’augmenter les fonds propres grâce à une diminution de la marge de risque.

Concrètement, le Sou médical apporterait l’ensemble de ces actifs, y compris le portefeuille des contrats RCP et protection juridique, soit un apport net de 125,2 M€, en contrepartie d’une prise en charge de son passif par Mascf assurances. Reste que pour être valable, la fusion doit être votée par l’assemblée générale mixte du Sou médical, et l’Assemblée générale mixte de Mascf assurances, qui doivent se tenir le 27 juin prochain.

Enfin, l’opération devra être approuvée par le régulateur, avant d’être publié au Journal officiel. A l'heure où nous écrivions ces lignes, nous n'avions pu encore joindre la direction du Sou Médical.



Effectuer une autre recherche

Rechercher