Aviva a doublé son résultat net en 2017

Par - Publié le

,

,

,

L'assureur britannique a annoncé ce jeudi 8 mars qu'il avait réalisé en 2017 un résultat net de 1,497 milliard de livres (1,675 milliard d'euros), soit quasiment le double du bénéfice de 2016

Des profits qui ont plus que doublé en un an. C'est ce qu'a annoncé l'assureur britannique Aviva ce jeudi 8 mars, dévoilant un bénéfice net de 1,497 milliard de livres (soit 1,67 Md€) contre 703 M£ (811 M€) pour l'exercice 2016. L'une des raisons de cette très bonne forme financière réside dans la sortie des comptes d'une charge exceptionnelle de 380 millions de livres (environ 426 M€). Celle-ci avait été intégrée l'année précédente en raison de la révision, par le gouvernement de sa gracieuse majesté, d’un taux servant à calculer, au Royaume-Uni, les indemnisations des dommages corporels des victimes d’accidents. Aviva a ainsi relevé son objectif de bénéfice par action, le groupe escomptant une croissance supérieure à 5% à compter de 2018. 

Activité jugée vigoureuse au Royaume-Uni

« Notre principal marché, le Royaume-Uni, est de plus en plus vigoureux et nous y avons constaté une hausse de nos recettes, de notre part de marché et de notre profit », s'est également réjoui le directeur général Mark Wilson, précisant que pour Aviva, le Royaume-Uni restait « un marché sûr et en croissance ». Une manière de dire que le Brexit, dont l'entrée en vigueur est censée intervenir le 29 mars 2019 (même si une période transitoire de deux ans est prévue à compter de cette date), ne constituait pas une source d'inquiétude importante.

Hausse du résultat opérationnel de 11 % en France

En dehors du Royaume-Uni, la France reste le marché le plus rentable pour le groupe britannique, également présent, en Europe, en Pologne, en Italie et en Irlande. Dans l'Hexagone, la filiale française de l'assureur a annoncé une hausse de de 11 % de son résultat opérationnel à 545 M€ contre 491 M€ un an plus tôt. Les affaires nouvelles en vie, épargne et retraite individuelle sont en augmentation de 8 % sur un an (249 M€ contre 231 M€ en 2016). Quant au chiffre d'affaires dommages, il est en progression de 3 % entre 2017 et 2016, à 1,25 Md€, le ratio combiné étant de 94,5 % au 31 décembre 2017.

Une part d'UC au dessus du niveau du marché

« Le travail de consolidation des fondamentaux entamé par Aviva France en 2016 nous permet de délivrer des résultats 2017 en forte croissance, commente Patrick Dixneuf, directeur général d’Aviva France qui, en assurance vie, affiche « une part d’unités de compte bien au-dessus du marché, à 39%, en ligne avec notre stratégie ». « Côté dommages, nous affichons d’excellents résultats commerciaux, bien au-dessus du niveau du marché, portés par le bon dynamisme de nos agents généraux sur le terrain et le développement d’offres digitales performantes sur nos activités directes » et grâce au « travail important sur la qualité de la souscription et la gestion des sinistres ».

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher