Bancassurance : CNP Assurances intensifie son action en faveur du climat

Par - Publié le

,

,

,

,

En avance sur ses objectifs fixés dans la lignée de la COP 21, le bancassureur a décidé de procéder à de nouveaux investissements en faveur de la transition énergétique et écologique.

CNP Assurances annonce 5 Md€ de nouveaux investissements en faveur de la transition énergétique et écologique d’ici la fin de l’année 2021. Ce montant inclut notamment des investissements dans des infrastructures vertes, des green bonds (obligations vertes), des immeubles à haute performance énergétique et des forêts.

En effet, signataire du Montreal Carbon Pledge en mai 2015, le bancassureur s’était engagé notamment « à réduire de 20 % l’empreinte carbone de ses portefeuilles d’actions cotées et à réduire de 20 % la consommation d’énergie de son patrimoine immobilier à l’horizon 2020 (par rapport à l’année de référence 2014). CNP Assurances, considérant les résultats déjà atteints et l’urgence de l’enjeu climat, décide d’intensifier son action en se fixant de nouvelles ambitions », indique un communiqué du groupe.

Adaptation de la stratégie d’investissements actions

Outre ces investissements, CNP a également décidé d’adapter sa stratégie d’investissement en se fixant pour objectif, d’ici fin 2018, que la gestion des actions détenues en direct soit alignée sur des indices pondérant fortement la contribution à la transition énergétique et écologique. Des indices déployés en collaboration avec La Banque Postale Asset Management (LBPAM) et Mirova (Natixis Investment Managers).

Enfin, le groupe porte à 30% son objectif de réduction de l’empreinte carbone de son portefeuille actions, toujours à horizon 2021.

« A l’instar de nos engagements vis à vis de nos assurés, la contribution à la transition écologique et énergétique est nécessairement fondée sur une vision à long terme. Celle-ci se traduit par le prolongement et l’intensification de nos engagements, avec un objectif de 5 Md€ de nouveaux investissements en faveur de la transition énergétique et écologique d’ici 2021 et un renforcement volontariste du critère climat dans la gestion de notre portefeuille. CNP Assurances marque ainsi son engagement fort et constant pour un monde où le réchauffement climatique serait limité à 2°C à la fin du siècle », a indiqué Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances.



Effectuer une autre recherche

Rechercher