BNP Paribas Cardif mise sur la robotique et l’intelligence artificielle

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

La filiale du groupe bancaire français a activement participé au salon Innorobo. Mission : construire l’assurance de demain.

BNP Paribas Cardif Lab
BNP Paribas Cardif Lab
Laetitia DUARTE

C’est le rendez-vous mondial des professionnels de la robotique : Innorobo se tient du 16 au 18 mai 2017 aux Docks de Paris. Et parmi les partenaires-exposants figure, pour la deuxième année consécutive, BNP Paribas Cardif. Le spécialiste en assurance emprunteur et de personnes confirme sa volonté d'intégrer les impacts des nouvelles technologies sur l’assurance pour anticiper l’évolution de ses métiers.

La robotique au coeur du plan stratégique

La robotique et l’intelligence artificielle sont ainsi au coeur du plan stratégique de BNP Paribas Cardif bâti jusqu'en 2020 avec un objectif sous-jacent : améliorer l’expérience client en proposant des services plus rapides, plus fiables et plus proches. L'idée ? En libérant du temps, la technologie permet aux équipes de l’assureur (ndlr : 8000 salariés) d’accompagner le client de façon plus optimale.

Des tests sur le stand

Sur son stand (Q19), BNP Paribas Cardif propose aux visiteurs de tester plusieurs réalisations facilitant la vie des assurés :

  • Mobile Protect VR : une expérience de réalité virtuelle qui sensibilise les particuliers aux avantages de l’assurance pour mobiles, les invitant à protéger leurs biens.
  • Santé 24 : un service personnalisé de prévention qui permet aux personnes âgées d’être suivies par des médecins depuis leur domicile, grâce à la data et aux objets connectés en mesurant régulièrement le poids, la tension, la température et en répondant à quelques questions sur une tablette. L’application apporte ensuite des conseils personnalisés et des messages de prévention adaptés à la situation de l’utilisateur.
  • Un service d’assistance à la conduite basé sur la data et la reconnaissance faciale qui prévient les comportements à risque au volant et vise à accroître la sécurité sur les routes. Les données collectées (heure, durée du trajet, météo, coordonnées GPS) sont analysées en temps réel tandis qu’une alerte est émise si le conducteur roule depuis trop longtemps ou s’il doit redoubler de vigilance (approche d’une agglomération ou d’une école, par exemple). La caméra intérieure utilise aussi la reconnaissance faciale pour détecter les signes de fatigue du conducteur. Enfin, ce dernier dispose d’un suivi au quotidien grâce à un tableau de bord récapitulatif.
  • Une application mobile pour déclarer un sinistre en moins de trois minutes. L’utilisateur peut gérer ainsi ses contrats de façon dématérialisée.

Un fonds d'investissement dans les start-up

Enfin, BNP Paribas Cardif qui échange déjà avec des start-up et acteurs académiques via la chaire d’excellence Data Analytics &
Models for Insurance de l’Institut de Science Financière et d’Assurances
et avec des start-up dans son laboratoire d’innovations Cardif Lab’ prévoit d’y développer un espace d’échanges avec les entrepreneurs de la robotique pour élargir sa réflexion sur l’usage des robots et de l’intelligence artificielle dans le domaine de l’assurance. Surtout, l'assureur crée le fonds C. Entrepreneurs, géré par Cathay Innovation, pour investir dans de jeunes pousses promotteuses.

Gageons donc que de prochaines solutions novatrices devraient rapidement voir le jour.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher