BNP Paribas Cardif : son fonds d'investissement déjà au capital de cinq start-up

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Créé il y a un an pour accélérer la transformation de BNP Paribas Cardif, C. Entrepreneurs, son fonds d'investissement dédié aux start-up, a déjà investi au capital de trois pousses françaises, une britannique et une israélienne.

Intelligence artificielle, machine learning, blockchain et voiture connectée. Tels sont les domaines des cinq start-up dans lesquelles a déjà investi C. Entrepreneurs, le fonds d'investissement fondé par BNP Paribas Cardif il y a un an et géré par la société de gestion Cathay Innovation, a fait savoir ce jeudi 2 novembre la filiale assurance de BNP Paribas

C. Entrepreneurs a vocation à accompagner de jeunes entreprises identifiéés pour developper des technologies ou des services contribuant « à inventer les solutions d’assurance de demain », rappelle BNP Paribas cardif dans un communiqué. Dans un premier temps, ce fonds investit des sommes allant de 100 000 $ (près de 85 000 €) à 1 M$ (850 000 € environ), est-il indiqué sur le site Internet de Cathay Innovation. Voici les cinq start-up dans lesquelles C. Entrepreneurs est monté au capital : 

 

  • AnotherBrain (France) : créée par Bruno Maisonnier, cette entreprise toulousaine travaille sur une nouvelle génération d’intelligence artificielle (IA) pouvant être utilisée pour des objets connectés, de la robotique ou dans la voiture autonome, par exemple.
  • PayCar (France) : Fondée en mars 2015 par Vincent-Marty-Lavauzelle et Mike Waldman, cette start-up propose un service innovant et sécurisé pour le paiement, entre particuliers, des véhicules d’occasion. En juin dernier, PayCar et Icare3 ont lancé une plateforme (www.cocoricar.com) permettant la vérification des identités des utilisateurs, un paiement sécurisé au vendeur et une garantie auto de trois mois.
  • Stratumn (France) : Spécialisée dans la blockchain et la cryptographie, cette start-up a été créée en 2015 par l’ingénieur américain Richard Caetano et aide à sécuriser les échanges de données entre entreprises, clients et régulateurs.
  • DataSine (Royaume-Uni) : vainqueur du BNP Paribas International Hackaton 2015, cette entreprise permet, via une puissante solution informatique associant associe le machine learning et la psychologie, d’analyser les besoins des clients et d’y répondre de manière personnalisée. DataSine travaille également avec plusieurs entités du Groupe BNP Paribas, dont BNP Paribas Cardif, la Banque de Détail en France et BNP Paribas Fortis.
  • EngieApp (Israël) : cette start-up permet, grâce à une application coûtant une vingtaine d’euros et fonctionnant avec toute voiture sortie d’usine après 2002 pour l’essence, 2005 pour le diesel, de détecter automatiquement des risques de panne à bord d'un véhicule.

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher