L'article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Brexit : le scénario du pire va-t-il vraiment se réaliser ?

Publié le 15 juin 2017 à 18h 06 par Mathieu Lehot

De nombreux assureurs basés à Londres font le choix de créer des filiales sur le Vieux continent dans la perspective d’un Brexit dur. Mais ce scénario du pire, hier annoncé par Theresa May, pourrait bien être remis en cause après l’échec de la Première ministre conservatrice aux élections législatives anticipées.

Affaiblie par la perte de la majorité absolue des conservateurs au Parlement, la première ministre peine à trouver un accord de gouvernement avec le parti nord-irlandais DUP, tandis que les partisans d’un Brexit « doux » s’organisent pour rebattre les cartes.
Affaiblie par la perte de la majorité absolue des conservateurs au Parlement, la première ministre peine à trouver un accord de gouvernement avec le parti nord-irlandais DUP, tandis que les partisans d’un Brexit « doux » s’organisent pour rebattre les cartes.
La liste n’en termine plus de s’allonger. Après Hiscox , […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L'Argus de l'assurance, vous accédez à :

  • Toute l'actualité des compagnies, mutuelles, IP et réseaux de distribution
  • 15 classements exclusifs et des indicateurs de marché
  • Plus de 400 analyses de jurisprudence pour saisir immédiatement les impacts des nouvelles réglementations
  • Une sélection d'analyses produits décryptées et commentées
Déjà abonné ?Connectez-vous Pas encore abonné ?Abonnez-vous

Effectuer une autre recherche

Rechercher