CNP Assurances : l’impact de la crise chypriote réévalué à 16 M€

Par - Publié le

,

,

Dans le cadre de la publication de ses résultats trimestriels, CNP Assurances a indiqué avoir réévalué l'impact de la crise chypriote sur la valeur des dépôts et autres actifs bancaires de CNP Laiki Insurance Holdings, sa filiale chypriote détenue à 50,1%. Cet impact représente 16 M€, contre 5 M€ estimés fin mars 2013. Par ailleurs, pour couvrir la dépréciation du goodwill, une provision de 50 M€ a été constituée.

Un résultat net de 230 M€ au T1 2013

La crise chypriote aura donc touché le bénéfice net du groupe d'assurance, qui baisse de 16,3% au premier trimestre. Il ressort à 230 M€ au premier trimestre, plombé par des éléments financiers et exceptionnels négatifs d'un montant de 5 M€.

En revanche, son chiffre d'affaires affiche une hausse de 1,4% au premier trimestre, à 7,12 Md€ (contre 7 Md€ l'an passé), tout comme le produit net d'assurances, qui croît de 13,3% à 549 M€.

Recul du chiffre d'affaires en France

Dans le détail, c'est le Brésil qui sert de locomotive, avec une activité en progression de 13,9%, tandis qu'en France, le chiffre d'affaires recule de 7,8%, avec l'assurance vie à la peine : "La quasi-totalité de ce repli provient de la production en euros", souligne CNP Assurances dans son communiqué.

En revanche, l'activité prévoyance/protection du groupe a crû de 2,4%, "portée par la montée en puissance des produits prévoyance individuelle commercialisés par les Caisses d’Épargne".

 

 

 

 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher