Comment XL Catlin anticipe le Brexit

Par - Publié le

,

,

L’assureur spécialisé en risques d’entreprises annonce, le 19 mars 2018, introduire une clause innovante dans les contrats souscrits par ses entités basées au Royaume-Uni. 

Comme XL Catlin, de nombreuses compagnies d'assurances ont anticipé le Brexit, par exemple en créant une filiale dans un autre pays européen.
Comme XL Catlin, de nombreuses compagnies d'assurances ont anticipé le Brexit, par exemple en créant une filiale dans un autre pays européen.

Avec cette clause introduite dans les contrats souscrits par ses entités basées au Royaume-Uni, l'assureur  XL Catlin souhaite se protéger du fait que les contrats souscrits au Royaume-Uni pourraient ne plus être valables en Union européenne, en cas de Brexit.

Actuellement, les compagnies d’assurances ont, en effet, la possibilité de souscrire des polices dans n’importe quel pays européen, une fois qu’elles ont été autorisées à le faire par leur régulateur d’origine, comme le prévoit la directive européenne 2009-138.

La clause introduite par XL Catlin prévoit, qu’en cas fin de validité en Union européenne de contrats souscrits au Royaume-Uni, les contrats souscrits par les entités de XL Catlin basées au Royaume-Uni seront transférés à une autre filiale de XL CatlinXL Insurance Company SE, basée en Irlande.

le siege européen de xl catlin à dublin

En septembre dernier, l’assureur spécialisé en risques d’entreprises a, en effet, annoncé avoir choisi Dublin pour installer XL Insurance Company SE, siège européen de sa branche assurance.

Suite au Brexit, de nombreuses compagnies d’assurance ont été amenées à créer une filiale dans un autre pays européen, notamment l'Irlande (XL Catlin, Beazley...) et le Luxembourg (FM Global, AIG, Hiscox, RSA…).



Effectuer une autre recherche

Rechercher