Cyber risques : AGCS signe un partenariat avec l’expert américain Cyence

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

AGCS qui mise sur une croissance exponentielle du marché de l’assurance cyber, pourra désormais s’appuyer sur l’expertise de Cyence, société présentée comme leader dans la modélisation et l’analyse des cyber-risques.

En s’appuyant à la fois sur la plateforme cyber-analytique de pointe développée par Cyence et sur ses propres processus de souscription, AGCS affirme qu’il sera capable de proposer à ses entreprises clientes des analyses de cyber-risque et ainsi de pouvoir proposer des couvertures sur mesure.
En s’appuyant à la fois sur la plateforme cyber-analytique de pointe développée par Cyence et sur ses propres processus de souscription, AGCS affirme qu’il sera capable de proposer à ses entreprises clientes des analyses de cyber-risque et ainsi de pouvoir proposer des couvertures sur mesure.

Sus aux experts. Alors que l’offre semble enfin rencontrer la demande sur le marché de l’assurance cyber, les acteurs du marché aiguisent leurs armes pour se distinguer. Le courtier Aon avait ouvert le bal en 2016 avec l’acquisition du cabinet de conseil spécialiste de la cybersécurité Stroz Friedberg. Et voilà que c’est au tour d’Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS) de chercher à se démarquer avec un nouveau partenariat. L’assureur en risques industriels et risques de spécialité, du groupe allemand Allianz, s’est associé à la société américaine Cyence pour renforcer ses capacités d’analyse des cyber-risques.

En s’appuyant à la fois sur la plateforme cyber-analytique de pointe développée par Cyence et sur ses propres processus de souscription, AGCS affirme qu’il sera en mesure de proposer à ses entreprises clientes des analyses de cyber-risque et ainsi de pouvoir proposer des couvertures en fonction de chaque type de profil client spécifique. AGCS annonce également vouloir intégrer les systèmes d’analyse des cyber-risques développés par Cyence à de nouvelles plateformes de distribution digitales destinées aux moyennes entreprises. Les deux sociétés devraient enfin développer un nouvel outil de modélisation prédictive des interruptions d’activité provoquées par les cyber-risques.

Un marché en plein boom

Basée à San Mateo, en Californie, la société Cyence a développé une plateforme permettant d’évaluer les cyber-vulnérabilités en termes financiers et de calculer des probabilités à partir de données issues de sources publiques et privées. Avec ces informations, Cyence crée des rapports d’analyse pour des organisations individuelles ou des secteurs d’activité et propose en outre des modèles de risque en entreprise, notamment des scénarios de cyber-incidents catastrophiques susceptibles d’affecter de nombreuses sociétés du portefeuille d’AGCS simultanément.

Selon KPMG, cité par AGCS, le marché mondial de la cyber-assurance, en pleine expansion, devrait passer de 2,5 milliards de dollars de primes souscrites en 2015 à 7,5 milliards d’ici 2020, pour atteindre 20 milliards de dollars d’ici 2025.



Effectuer une autre recherche

Rechercher