Économie collaborative : Axa s’associe à Deliveroo sur la santé et la prévoyance

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Deliveroo annonce avoir négocié avec Axa une assurance santé et prévoyance à destination de ses livreurs, opérationnelle depuis le 1er septembre. Une annonce qui n’est pas une première pour Axa, ayant déjà conclu un partenariat similaire avec Uber.

Deliveroo et Axa s'associent sur la RC Pro et, désormais, la santé et la prévoyance des quelque 7 500 coursiers de la plateforme en France.
Deliveroo et Axa s'associent sur la RC Pro et, désormais, la santé et la prévoyance des quelque 7 500 coursiers de la plateforme en France.

C’est un pas supplémentaire qui a été franchi sur la place de l’assurance dans l’économie collaborative. Après avoir conclu un premier partenariat au début de l’année 2017 sur la RC Pro, la plateforme de livraison de repas à domicile à vélo Deliveroo et Axa s’associent désormais pour proposer une assurance santé à destination des quelque 7 500 livreurs de la plateforme en France, lancée dans l'hexagone il y a deux ans.

Les coursiers de Deliveroo ont en effet la possibilité, depuis le début de l'année 2017 (l'annonce a été faite le 20 mars), de souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle s’ils causent un dommage à un tiers – possibilité et non obligation, ce qui créerait un lien de subordination incompatible avec le statut d’auto-entrepreneur adopté par les coursiers. Cette assurance auprès d’Axa France IARD est intégralement prise en charge par Deliveroo.

C’est désormais, annonce la plateforme, une assurance santé et prévoyance qui est à son tour proposée gratuitement, depuis le 1er septembre 2017, couvrant les accidents des livreurs dès la première course.

Contrat santé non responsable

En santé, cette assurance complémentaire prend en charge les consultations médicales, frais d’hospitalisation et autres frais dentaires, à hauteur de 200% de la base de remboursement de la Sécurité sociale. Le forfait journalier est pris en charge à 100% BRSS, tout comme les médicaments pris en charge par la Sécu. À noter que ce contrat n’est pas responsable (pas de planchers en optique, par exemple) et ne prend donc pas en charge les dépassements d’honoraires et les participations forfaitaires non prévues légalement.

Sur la prévoyance, un soutien financier est prévu (montant maximal de 1 000€) en fonction de la nature et de la gravité de la blessure. En cas de perte totale et irréversible d’autonomie ou encore en cas de décès, une somme forfaitaire de 25 000€ sera versée à l’assuré ou au(x) bénéficiaire(s) désigné(s).

Si cette démarche n’est pas une première pour Deliveroo, elle ne l’est pas non plus pour Axa : l’assureur a en effet annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Uber le 25 juillet dernier en santé et prévoyance, Uber prenant là aussi en charge cette protection. La mise en place de ce partenariat ainsi que ses modalités doivent être précisées cet automne.



Effectuer une autre recherche

Rechercher