Economie collaborative : Generali France assure Allovoisins.com

Par - Publié le

,

,

,

Comme annoncé par l’Argus en mai, la plateforme d’échange de services entre particuliers s’associe à Generali France et au courtier Verspieren qui ont conçu une assurance sur-mesure.

Cela aura pris un an. Comme l’annonçait l’Argus de l’Assurance en mai dernier, Allovoisins.com a signé un partenariat avec Generali France pour assurer les échanges de biens et services entre particuliers sur sa plateforme. Une co-construction tripartite avec le courtier Verspieren qui a permis à cet acteur de l’économie collaborative, qui revendique 1,3 million de membres, de disposer d’une offre sur-mesure adaptée à ces nouveaux usages. La responsabilité civile privée ne permet pas, en effet, de couvrir la totalité de ces échanges entre particuliers (location d’une perçeuse, faire repeindre son portail ou monter une étagère..), désignés sous le terme de « jobbing ».

Un enjeu de confiance

Le contrat d’assurance, souscrit automatiquement pour toute transaction en ligne depuis le 26 septembre, comporte une « garantie Insatisfait ? On refait ! », qui garantit au demandeur la bonne réalisation de la prestation. Si celle-ci ne l’était pas, le demandeur bénéficie alors d’une seconde intervention prise en charge par Generali France afin que la demande postée en ligne soit exécutée de manière conforme et satisfaisante. Il comporte aussi une assurance « Caution » qui couvre à la fois le demandeur et l’offreur. Ce dernier est ainsi couvert en cas de casse accidentelle, panne ou vol du produit loué. Le demandeur quant à lui bénéficie automatiquement d’une assurance caution couvrant les risques de sinistre sur le matériel loué.

« Pour Allovoisins, le fait de proposer une assurance à nos membres va bien entendu nous permettre de sécuriser davantage leurs transactions. Mais cela va également renforcer la confiance qu’ils peuvent avoir envers notre marque et, plus largement, dans les échanges entre particuliers », commente Edouard Dumortier, CEO et fondateur d’Allovoisins. Pour Generali France, l’intérêt est de démontrer « sa capacité à apporter une réponse assurantielle adaptée aux nouveaux usages que cette plateforme d’échanges favorise ». L’assureur devrait annoncer d’autres partenariats à venir dans le domaine de l’économie collaborative.



Effectuer une autre recherche

Rechercher