Generali réduit sa présence en Amérique Latine

Par - Publié le

,

Le groupe italien cède sa filiale panaméenne à un assureur local pour 158M€. Cette transaction fait suite à la vente de ses activités au Guatemala et en Colombie.

Le recentrage de l’activité se poursuit chez Generali. Le groupe de Trieste a annoncé le 7 août la vente de sa filiale au Panama, spécialisée dans l’assurance de biens et de responsabilité (P&C), à un acteur majeur de la région ASSA Compañia de Seguros pour 172 M$ (158M€).

Cette transaction, encore soumise à l’autorisation des autorités compétentes, s’inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à « optimiser sa présence géographique, améliorer son efficacité opérationnelle et son allocation de capital ». Dans le cadre de son plan stratégique, le groupe vise des réductions de coûts de 200 millions d'euros d'ici à fin 2018.

"Une compagnie plus simple et agile"

La cession de la filiale panaméenne fait suite à la vente des activités du groupe en Colombie au groupe Talanx, ainsi que la vente de sa filiale au Guatemala à la famille Neutze, ses partenaires locaux. « Cette transaction va encore nous aider à atteindre nos objectifs et poursuivre notre stratégie pour faire de Generali une compagnie plus simple et plus agile », commente Frédéric de Courtois, Group CEO Global Business Lines&International.

Generali se retire du marché d’assurance de biens et de responsabilité dans ces pays d’Amérique Latine mais restera actif dans la région sur le marché des entreprises avec Generali Employee Benefits (protection sociale), Generali Global Corporate & Commercial et l’assisteur Europ Assistance. Le groupe italien était présent au Panama depuis 1970.

 

 

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher