Gérard Bekerman assigné en justice

Par - Publié le

,

,

Une fois de plus, quelques semaines avant l'assemblée générale de l'Afer (710 000 adhérents), Gérard Berkerman (photo), son président depuis 2007, est mis en cause.

Pierre-Marie Guillon, ex-président de l'association (de 2001 à 2003), a pu réunir au moins une centaine d'adhérents pour déposer une résolution devant l'assemblée générale, qui se tiendra à Nice le 25 juin : il demande le renvoi de Gérard Bekerman.

De plus, il l'assigne pour faute de gestion devant le tribunal de grande instance de Paris et demande le remboursement des indemnités qu'il a perçues en tant que président, estimées à 1,5 M€. « Nous espérons que cette annonce provoquera un électrochoc », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Interrogé par l'AFP, Gérard Bekerman a indiqué qu'il n'y avait « rien de nouveau dans cette énième assignation » et que ses opposants « perdent leurs procédures judiciaires tout le temps ».



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous