precedent Suivant Dossier «Résultats 2013» : les bancassureurs 5 / 9

La Banque postale a réalisé 1,8 million d’affaires nouvelles en assurance en 2013

Par - Publié le

,

,

,

,

L'année 2013 a été marquée par un fort développement commercial pour l’assurance à la Banque Postale, qui détient désormais un portefeuille de 3,6 millions de contrats fin 2013. Seul bémol : la collecte nette de l’assurance vie est négative à -30 M€, plombée par la décollecte sur les fonds en euros.

 

Rémy Weber, président du directoire de la Banque postale.
Rémy Weber, président du directoire de la Banque postale.
La Banque postale

Pour son premier exercice de présentation des résultats 2013, Rémy Weber, président du directoire de la Banque postale, qui a succédé à Philippe Wahl en octobre dernier, peut se targuer de «bons chiffres», avec notamment un produit net bancaire (PNB) de 5,5 Md€ en hausse de 5,7% sur un an, une croissance qualifiée d’«exceptionnelle» dans le contexte actuel.

123 M€ de PNB en assurance en hausse de 16%

Le pôle assurance a enregistré un PNB en croissance de 16% à 123 M€, liée tout d'abord à la forte progression de l’assurance IARD (26 M€ de PNB pour 528 000 affaires nouvelles et un portefeuille de 863 000 contrats). En prévoyance, La Banque postale annonce 426 000 nouveaux contrats pour un portefeuille total de près de 2,7 millions de contrats et un chiffre d’affaires en hausse de 8,4% porté par l’assurance emprunteur. Enfin, la toute jeune activité d’assurance santé, lancée en 2012, a déjà séduit 56 000 assurés fin 2013 pour un PNB de 4,8 M€ en 2013.

51 M€ de résultat d'exploitation pour l'assurance

«L’assurance est un relais essentiel qui connaît, sur tous les métiers, une dynamique de développement très forte», a commenté Rémy Weber. Au final, le résultat d’exploitation s’élève à 51 M€, une fois retirés du PNB le coût du risque, qui s’élève à 8 M€ en 2013 (contre 4 Md€ en 2012), et les frais de gestion de 63 M€. Ces derniers sont dûs à la montée en puissance de l’assurance IARD «nécessitant un renforcement des équipes et d’importants développements informatiques», indique le groupe bancaire.

Une collecte nette négative en assurance vie

Côté assurance vie, en revanche, la collecte nette est, à l’inverse du marché, négative à environ -30 M€ en 2013. Le premier semestre 2013 a été «très difficile», reconnaît Rémy Weber, surtout comparativement à une année 2012 très performante. «La collecte nette sur les fonds en euros est négative à -376 M€», selon Danielle Wajsbrot, directrice du pôle assurance, qui ajoute que les unités de compte représentent désormais 10% de la collecte nette et de l’encours.

En revanche, l’assurance vie haut de gamme sous mandat de gestion, en partenariat avec Allianz, comme le contrat Excelis remplacé début 2014 par Satinium, a enregistré une collecte nette de 403 M€. La Banque postale compte lancer, début mai 2014, deux nouveaux contrats d’assurance vie haut de gamme : Cachemire 2 et Cachemire Patrimoine. L'établissement bancaire poursuivra l’innovation sur les marchés dommages et santé, en particulier.

CNP Assurances : «Vigilant sur la préservation de notre patrimoine»

Autre sujet majeur pour la Banque postale dans les mois à venir : CNP Assurances, dont la contribution au résultat de la Banque postale atteint 200 M€ en 2013 (soit presque un quart du résultat avant impôt), en hausse de 13,4% sur un an. Interrogé sur les relations d’actionnaire-distributeur de la Banque postale avec CNP et sur l’annonce du groupe BPCE, l'autre grand actionnaire-distributeur, de reprendre la main sur les nouveaux contrats en assurance vie dès janvier 2016, Rémy Weber s’est contenté de déclarer : «Nous sommes très satisfaits de notre partenariat avec CNP Assurances et nous sommes très vigilants sur la préservation de notre patrimoine et de son accroissement.»

Retrouvez l'ensemble des résultats des bancassureurs dans >> notre dossier spécial

 


precedent Suivant Dossier «Résultats 2013» : les bancassureurs 5 / 9

Rémy  Weber

Rémy Weber

Président du directoire de la Banque Postale

Rémy Weber est né le 18 novembre 1957. Diplôme de l’Institut d'études politiques (IEP) d’Aix en Provence. Diplôme de l’École des hautes études commerciales de Paris [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher