La Parisienne Assurances réinvente le Comité Exécutif

Par - Publié le

,

,

Fidèle à sa logique de travail en mode start-up, la plus ancienne compagnie d’assurance indépendante créé le « Bespoke Forum ». Cet espace de prises de décisions collectives remplace les Comex et Codir traditionnels.

Cyrille de Montgolfier
Cyrille de Montgolfier
Laetitia Duarte

Pour Cyrille de Montgolfier, directeur général de La Parisienne Assurances, nul doute : « les modèles traditionnels des entreprises, souvent hiérarchiques et cloisonnés, n’apportent plus l’agilité nécessaire ; ils ne sont plus adaptés aux nouvelles contraintes entrepreneuriales et aux attentes des collaborateurs. Nous croyons fondamentalement aux effets positifs de l'entreprise libérée, tout repose sur la confiance et la responsabilisation : chacun doit être pleinement acteur et se sentir autorisé à s’exprimer, à être force de proposition ». Joignant l’acte à la parole, la doyenne des compagnies d’assurance IARD indépendantes, créée en 1829, vient ainsi de transformer son modèle managérial en favorisant l’autonomie et la prise d’initiatives de ses collaborateurs au sein d’un « Bespoke Forum ».

Chaque lundi, les collaborateurs sont co-décisionnaires

Chaque lundi, entre 9h30 et 12h30, un ordre du jour public, disponible sur le réseau social interne de la compagnie, permet à chaque manager et chaque responsable de projet d’inscrire un sujet qu’il souhaite soumettre à ses pairs le lundi suivant, d’inviter les collaborateurs dont les compétences et les connaissances sont nécessaires à la prise de décision ou encore de s’inscrire pour participer à la présentation d’un sujet, s'il pense que sa présence est utile. « Nous sommes convaincus que c'est ainsi que nous maintiendrons notre avance sur un marché français et européen en pleine transformation », poursuit Cyrille de Montgolfier qui supprime donc le comité exécutif et le comité de direction traditionnels au profit de ce nouveau processus.

Un business model en marque blanche qui cartonne

Au fait de la nouvelle économie, digitale et collaborative, La Parisienne n’en est pas à son coup d’essai en matière de libéralisation de son entreprise. Dans le prolongement de son espace de travail réinventé et agile (flex office, outils collaboratifs, zéro papier, 100% wifi – lire le reportage de l’Argus), la compagnie entend définitivement se positionner à l'opposé des modèles pyramidaux dits top-down. Cette démarche est, du reste, portée par les instances dirigeantes, dont la volonté est « de faire confiance et de s'appuyer sur la compétence de chacun », explique l’entreprise qui travaille exclusivement en BtoB, en marque blanche, auprès de différents partenaires distributeurs, courtiers comme start-up.

La Parisienne a quadruplé son chiffre d’affaires en quatre ans pour atteindre plus de 220 M€ en 2017, dont 24% réalisés hors de France.

 


Cyrille De Montgolfier

Cyrille De Montgolfier

Directeur général de La Parisienne Assurances

Cyrille de Montgolfier est né le 11 septembre 1961. Diplôme de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris. Études à l’École Nationale d’Administration (ENA). Maîtrise [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher