Prévention routière : Allianz France lance une campagne sur Snapchat

Par - Publié le

,

,

C’est la première fois qu’un assureur utilise le réseau social pour sensibiliser les jeunes sur les comportements dangereux au volant.

« Laisse tes snaps disparaître, pas tes proches » : le message est signé Allianz France. La filiale de l’assureur allemand lance une campagne inédite de prévention routière sur Snapchat, le réseau social prisé des jeunes qui permet d’envoyer de courts messages instantanés. C’est une première pour un assureur dans l’Hexagone. Intitulée « 5 moyens de planquer les clés de voiture d’un proche qui a trop bu », pour sensibiliser les 18-34 ans au fléau de l’alcool au volant, cette opération donne des conseils humoristiques et décalés pour empêcher quelqu’un ayant trop bu de prendre le volant.
 
Les jeunes, un quart des victimes dues à l'alcool au volant
 
Chaque année, plus de 1000 personnes sont tuées dans des accidents provoqués par l’alcool au volant. Les 18-24 ans sont les plus touchés et représentent un quart de ces victimes. Cette campagne interpelle les utilisateurs de l’application avec un snap vidéo de 10 secondes, avant de leur proposer de découvrir une série de conseils sous la forme de Gifs au ton décalé : « Faire appel à un magicien pour tenter de les faire disparaitre », « Les lancer loin, très loin », « Organiser l’exfiltration des clés », « Capturer les clés à l’aide d’une pokéball », « Envoyer les clés en Chine ». Des rappels sur l’incompatibilité entre alcool et la conduite ainsi que des conseils pour rentrer en toute sécurité viennent appuyer ces messages. 
 
Allianz France a fait appel à Melty, groupe médias de référence auprès des millenials (génération Y) sur tous les sujets de la « Youth Culture », pour produire les contenus nécessaires à cette campagne. « Avec Snapchat, nous avons testé de nouveaux codes de communication et adopté une approche très différente : plus de spontanéité, d’humour et en même temps un discours vérité pour sensibiliser une génération sur la prévention routière » explique Delphine Asseraf, directrice digitale, marque et communication d'Allianz France.
 


Effectuer une autre recherche

Rechercher