precedent Suivant Sociétés d’assurance : les résultats 2015 (e-dossier) 8 / 8

Résultats 2015 : SwissLife France se félicite d’une croissance rentable

Par - Publié le

,

,

,

,

,

SwissLife France poursuit son développement toujours largement tiré par l’assurance vie et les unités de comptes.

Charles Relecom, Président de SwissLife France
Charles Relecom, Président de SwissLife France

Avec un chiffre d’affaires 2015 de 4 244 M€ (+2%) et un résultat opérationnel à 219 M€ en hausse de 20%, Charles Relecom, Président de SwissLife France, s’est félicité de « cette croissance rentable » lors de la présentation des résultats de la filiale Française de SwissLife.

L’assurance vie, toujours le principal moteur

Une croissance largement tirée par l’assurance vie qui enregistre une hausse de 5 % des primes portant le chiffre d’affaires à 2 622 M€, soit 62 % du chiffre d’affaires global. La part des primes en unités de compte est croissante. Elle s’élève à 45 % « soit le double du marché », a précisé Charles Relecom. La collecte nette est de 1,2 Md€  (+14%), très largement orientée en UC (80%). Cette « excellente année » sur l’activité vie est principalement attribuée à la clientèle patrimoniale (+ de 250 000 € d’encours par foyer) dont l’assureur a fait sa cible privilégiée et qui représente « un peu moins de 50 % de nos encours », explique Eric Le Baron, directeur général de SwissLife Assurance et Patrimoine et directeur de la distribution ; des encours dont la part en UC a progressé de 31 à 33 %. Et d’ajouter que « la croissance de l’activité vie a été tirée plutôt par les réseaux ouverts que par les réseaux propriétaires qui, cette année, se sont concentrés sur l’ANI ».

La santé collective progresse de 23%

Sur ce volet de la santé/prévoyance, le chiffre d’affaires de SwissLife s’établit à 1 274 M€, en baisse de 4 % par rapport à 2014. Comme l’assureur s’y attendait, le portefeuille en santé individuelle accuse une baisse de 9%, en partie due à la perte du portefeuille d’assurance santé des Frontaliers qui bénéficient désormais d’un régime spécifique. En revanche, le virage vers la santé collective voulue par le groupe porte ses fruits puisque sur ce segment, l’activité a progressé de 23%. Avec la perspective de l’ANI, l’activité commerciale s’est accélérée en décembre et sur le début de l’année 2016. 

 Du côté de la prévoyance individuelle, l'activité progresse de 7%.

Enfin, en dommage, le chiffre d’affaires s’élève à 348 M€, tout juste 8 % du chiffre d’affaires total, en très léger recul par rapport à 2014 (350 M€) qui s’explique par la baisse de l’activité flotte en courtage, a expliqué Pierre François, directeur dénéral de SwissLife Prévoyance et Santé et directeur général de SwissLife Assurances de Biens.


precedent Suivant Sociétés d’assurance : les résultats 2015 (e-dossier) 8 / 8


Effectuer une autre recherche

Rechercher