precedent Suivant Bancassureurs : les résultats 2016 (E-dossier) 2 / 6

Résultats 2016 La Banque Postale : en assurance « tous les résultats sont au vert »

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Le contexte de taux bas a pesé sur les activités de détail de la banque postale qui ressortent en baisse. Mais les bons résultats des activités assurances et gestion d’actifs ont compensé cette moindre performance.

Rémy Weiber, président du directoire, la Banque postale
Rémy Weiber, président du directoire, la Banque postale
La Banque postale

Pour 2016, la Banque postale enregistre un produit net bancaire (PNB) consolidé de 5 602 M€ en baisse de 2,5% par rapport à 2015. « Le niveau de taux très bas a beaucoup de conséquences pour une banque qui s’est créée sur le crédit immobilier », a expliqué Rémy Wéber, président du directoire de la Banque postale. Le résultat net part du groupe ressort à 694 M€, en baisse de 1,8% en raison notamment du rachat des 50% de CNP Assurances dans la Banque postale prévoyance.

En santé, la banque postale double portefeuille

Sur l’activité assurances, « tous les indicateurs sont au vert », a remarqué Florence Lustman, directeur financier précisant que « la baisse de PNB sur la banque de détail est partiellement compensée par l’assurance et la gestion d’actifs ». Plus précisément, le produit net bancaire du pôle Assurances progresse de 6,3% à 198 M€, soit 3,5% du PNB de la Banque Postale.

L’activité commerciale a été dynamique sur le segment de la santé. Le portefeuille de contrats a bondi de 50% pour atteindre plus de 163 000 contrats grâce au succès des produits Assurance coups durs santé et de l'offre labellisée aide à la complémentaire santé, "Oui santé".

En Iard, le portefeuille progresse de 14% soit 520 000 nouveaux contrats, notamment tiré par les offres protection juridique.  

En prévoyance, le portefeuille est stable à 2 750 000 contrats (-0,3%). Sur ce segment, la Banque postale prévoyance encaisse les effets de l’arrêt de la commercialisation fin 2015 de l’offre obsèques à prime unique pour des raisons d’évolution réglementaire.

La part d’unités de compte dans l’encours progresse

En assurance vie, le groupe a fait croitre sa part d’unités de compte dans l’encours total. Elle passe de 8,5 à 9,4%. Au global, les encours augmentent de 1,1% à 125,9 Md€. Sur ce segment, Rémy Weber a réaffirmé son engagement stratégique vers la clientèle patrimoniale, notamment via la filiale BPE.

Enfin, le PNB du pôle gestion d’actifs atteint 163 M€ à fin 2016, en hausse de 12,7%.


precedent Suivant Bancassureurs : les résultats 2016 (E-dossier) 2 / 6

Florence Lustman

Florence Lustman

Inspecteur général de La Banque Postale

Actuaire. Diplômée de Polytechnique. Diplômée de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris.   1985- 2000  : Commissaire contrôleur des assurances à la Commission de [...]

Lire la suite
Rémy  Weber

Rémy Weber

Président du directoire de la Banque Postale

Rémy Weber est né le 18 novembre 1957. Diplôme de l’Institut d'études politiques (IEP) d’Aix en Provence. Diplôme de l’École des hautes études commerciales de Paris [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher