Résultats semestriels 2017 : la Banque Postale toujours dynamique en assurance

Par - Publié le

,

,

,

,

,

Au second semestre 2017, les activités assurance de la Banque Postale continuent de croître fortement dans un contexte de taux bas défavorable pour le groupe.

Les résultats de la Banque Postale sont tirés par les activités d'assurance
Les résultats de la Banque Postale sont tirés par les activités d'assurance

Les activités d’assurance continuent de tirer les résultats de la Banque Postale au 2e semestre 2017. Le produit net bancaire du pôle progresse de 24,5% (par rapport au 1er semestre 2016) à 120 M€. « Cette forte hausse est notamment liée à la hausse globale des primes acquises, à un ratio de sinistralité en amélioration ainsi qu’à de bons résultats financiers », explique la Banque Postale.

Forte croissance de l’activité santé

Le portefeuille de contrats est en hausse de 3,2% à près de 4 516 000 contrats. Dans le détail, le nombre de contrats santé se monte à 177 000, soit une croissance de 25,7% toujours tirée par les produits « ACDS » (assurance coups durs santé) et « Oui santé » (aide à la complémentaire santé). Le portefeuille iard progresse également de 9,4% à plus de 1 608 000 contrats.

Recul en prévoyance

En revanche, le portefeuille de contrats de la Banque Postale prévoyance est en recul de 1,2% « notamment en raison de l’arrêt temporaire de la commercialisation des contrats d’assurance obsèques à prime unique », indique le bancassureur.

Au total, le résultat d’exploitation des filiales d’assurance se monte à 68 M€ en hausse de 45,6% au 1er semestre 2017.

Les supports en unités de compte progressent

Côté épargne, les encours de l’assurance vie sont quasi stable à 124,9 Md€ mais les encours en OPCVM progressent de 10,2% par rapport à la même période en 2016.

Sur le segment de la banque privée, les encours se montent à 7,1 Md€, la collecte ayant été tirée par le succès du produit haut de gamme CNP One. Au second semestre, la Banque Postale estime que les encours gérés passeront à 210 Md€ grâce au nouveau mandat de gestion de 23 Md€ signé le 3 juillet avec CNP Assurances.

Au global, le produit net bancaire consolidé du bancassureur s’élève à 2,8 Md€ au 2e semestre, en recul de 5,6% par rapport au deuxième semestre 2016 pour un bénéfice net en hausse de 1,7% à 367 M€.



Effectuer une autre recherche

Rechercher