Résultats semestriels : résultat net en hausse de 3,7 % pour Generali

Par - Publié le

,

,

,

L’assureur italien a publié un bénéfice net de 1,22 milliard d'euros lors du premier semestre 2017, en progression de 3,7 %, malgré un contexte économique qui se caractérise par les taux d’intérêt toujours bas.

Le groupe italien Generali a réalisé un premier semestre 2017 satisfaisant grâce à un bénéfice net en hausse de 3,7 % à 1,22 milliard d’euros. Son PDG, le français Philippe Donnet, a indiqué dans un communiqué que ce bon premier semestre résultait de performances économiques satisfaisantes dans tous les secteurs d’activité, ainsi que de la bonne exécution du plan stratégique du groupe qui prévoit des réductions de coûts de 200 millions d'euros d'ici à fin 2018.
 
Le résultat opérationnel est également en hausse de 4,1 %, à 2,59 milliards d'euros, malgré l’environnement des taux d’intérêt bas qui a pénalisé l’activité vie du groupe. Ce qui, du reste, est révélateur des bonnes performances des participations financières de Generali, et surtout de son activité en assurance dommages. En effet, si le résultat d’exploitation de l’activité vie de l'assureur italien est en recul 2,8 % sur un an, celui de l’assurance dommages est en hausse de 0,7 %. Le bénéfice opérationnel de ses participations financières a, lui, augmenté pour atteindre 245 millions d'euros au premier semestre 2017, contre 173 millions d'euros il y a un an. 
 
Bonnes performances techniques 
 
Bonne nouvelle pour les actionnaires et les potentiels investisseurs de l'assuseur italien, le taux de rentabilité annuel des fonds propres (ROE) de Generali a atteint 13,6 %, un niveau supérieur à l’objectif de 13 % initialement fixé. Le groupe a par ailleurs mis l’accent sur ses performances techniques lors de ce premier semestre. En effet, son ratio combiné en assurance dommages s’établit à 92,9 % (en légère hausse sur un an), alors qu’en parallèle, la marge technique sur les affaires nouvelles de son activité vie atteint 4,11 %, contre 2,58 % il y a un an. D’ailleurs, le chiffre affaires de Generali sur les affaires nouvelles en épargne-retraite est en hausse de 52 % à 942 millions d’euros. Enfin, sur l’aspect prudentiel de son bilan, le groupe reste au dessus des normes demandées par les autorités avec un ratio de solvabilité de 207 %, contre 194 % il y a un an.
 
La France, l'un des principaux contributeurs à l'activité du groupe
 
Pays par pays, les principaux contributeurs à l’activité vie de Generali restent l’Italie (660 millions d’euros de résultat opérationnel), la France (325 millions d’euros) et l’Allemagne (192 millions d’euros). L’assureur a par ailleurs salué la performance de Generali France, dont Jean-Laurent Granier est le nouveau PDG depuis le mois de mai dernier, grâce à un bon « business mix ». Generali France étant performant sur tous les secteurs de l’activité épargne-retraite. En revanche, en assurance dommages, le ratio combiné du groupe en France reste plus élevé (98,3 %) que dans les autres pays européens, même si ces derniers mois Generali France a amélioré ses performances techniques, puisque son ratio combiné était supérieur à 100 % il y a un an.
 
 

Jean-Laurent Granier

Jean-Laurent Granier

Président-directeur général de Generali France

Jean-Laurent Granier est né en 1966. Il est passionné de rugby. 1988 : diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique. 1990 : diplôme d'ingénieur de l'École Nationale de la [...]

Lire la suite
Philippe  Donnet

Philippe Donnet

Directeur général de Generali

Philippe Donnet est né le 26 juillet 1960 en France. Diplôme de l’Ecole polytechnique. 1985-87 : en poste chez Axa en France. 1997-99 : directeur général adjoint d’Axa Conseil en [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher