precedent Suivant Actualité chargée pour Groupama 1 / 29

Standard & Poor’s dégrade à son tour Groupama

Par - Publié le

,

,

,

,

Standard and Poor's (S&P) a annoncé, ce 9 octobre, avoir abaissé la note de Groupama de « BB » à « BB- ». Pire : l’agence de notation envisage d’ores et déjà de la dégrader à « B », soit deux crans de moins. S&P justifie cette rétrogradation par l'annonce, le 5 octobre, du non-versement des intérêts 2012 d’un emprunt obligatoire de Groupama SA, l’entité regroupant les activités hors caisses régionales du groupe mutualiste.

Le non-versement du coupon pourrait « affecter la flexibilité financière de Groupama, même si cela sera partiellement compensé par l'impact positif relativement modeste sur la liquidité et la marge de solvabilité », a déclaré S&P, dans un communiqué.

Fitch avant

Avant elle, Fitch Ratings a déjà dégradé, de « BBB » à « BB+ » la note de Groupama SA, là encore à la suite du non-paiement du coupon. Pour Fitch, en n’honorant pas ses créances, l’assureur risque de susciter la méfiance des investisseurs et de rencontrer des difficultés pour se financer sur les marchés.

La décision de S&P n’est donc pas une surprise d’autant que l’agence s’était fendu d’un communiqué, le 5 octobre, informant qu’elle réfléchissait à revoir éventuellement la notation de Groupama. L'Argus de l'Assurance avait d'ailleurs évoqué ce jour-là une très probable dégradation de la part de S&P. Groupama est désormais placé en catégorie spéculative à la fois par S&P et par Fitch.

 


precedent Suivant Actualité chargée pour Groupama 1 / 29


Effectuer une autre recherche

Rechercher