Talanx rehausse ses prévisions de bénéfice de 50 M€ pour 2017

Par - Publié le

,

Talanx reste très optimiste pour 2017 grâce à des dommages et des cat' nat' moins importants que prévus ainsi que les restructurations de ses activités en Allemagne qui avancent rapidement.

Talanx enregistre de très bons résultats
Talanx enregistre de très bons résultats

Après un excellent deuxième trimestre, le troisième assureur allemand a augmenté ses prévisions de bénéfice pour 2017 de 50 M€ à 850 M€.Talanx a prévu notamment une croissance de la collecte plus importante que prévue. Elle devrait progresser de 4% alors que l’assureur s’était contenté jusqu’à présent d’une prévision de 1% sur l'ensemble de 2017. Pour les analystes, cette hausse des prévisions n’est pas surprenante. « Nous sommes très satisfaits », s’est félicité Herbert Haas, le président du groupe qui est actif dans plusieurs secteurs de l’assurance comme les risques industriels (HDI), la réassurance (Hannover Re), la Vie (Targo) et la gestion d’actifs (Ampera).

Le résultat net atteint 463 M€

Sur six mois, la collecte a progressé de 6,9% à 17,6 Md€. L’Ebit s’améliore de 5,4% (1,23 Md€) et le résultat net de 14,9% (463 M€)

Toutes les branches d’activités ont contribué à l’amélioration des résultats. L’assurance des particuliers et des entreprises à l’étranger a été le moteur de la croissance du groupe. Talanx reprend de la vigueur également en Allemagne après avoir enregistré une baisse de ses résultats au premier trimestre sur son marché intérieur. Selon son président, cette amélioration s’explique par une baisse des coûts et un meilleur rendement dans le secteur du dommages/accidents.

Le digital commence à payer

« Notre stratégie du passage au digital commence à payer. Nous espérons que cette évolution se poursuivra au deuxième semestre », a expliqué Herbert Haas qui a répété que l’objectif de la direction était de verser cette année 35 à 45% des bénéfices aux actionnaires.

Le ratio combiné en dommages se stabilise à un bon niveau malgré une légère augmentation de 0,2 point à 97 % sur les six premiers mois de l’année par rapport au premier semestre 2016.



Effectuer une autre recherche

Rechercher