Marsh rend 850 ME indûment gagnés

Par - Publié le
Le courtier américain écope d'une « condamnation » de 850 ME. Un accord a été signé avec la justice new-yorkaise pour un paiement échelonné.

Le courtier américain Marsh and McLennan (MMC) a annoncé, lundi 31 janvier, avoir conclu un accord de 850 M$ (653 ME) avec le ministre de la Justice de l'État de New York, Eliot Spitzer, au sujet du dossier des surcommissions. En matière de transaction acceptée par une seule entreprise, il s'agit d'un record. Pourtant, son montant excède à peine celui des rémunérations occultes perçues par le courtier pour la seule année 2003 et représente une demi-année de bénéfice. Entre juin 2005 et juin 2008, MMC versera cette somme sur un fonds pour dédommager ses clients américains ayant souscrit un contrat entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2004.Selon le communiqué du courtier, « aucune portion de ce fonds ne représente une amende ou une sanction ». Dans le cadre de cet accord, censé mettre un terme aux actions engagées contre lui, MMC s'est aussi engagé à collaborer avec la justice et à édicter des réformes allant dans le sens d'une plus grande transparence.

Retour d'ascenseur

Eliot Spitzer se réserve ainsi habilement l'appui du courtier pour finaliser ses autres enquêtes. Il s'intéresse notamment au « Tying », méthode consistant pour un courtier à forcer une compagnie à placer sa réassurance via une filiale dédiée en échange d'un afflux d'affaires « primaires ». -



Effectuer une autre recherche

Rechercher

article extrait de l’argus de l’assurance

Tous les vendredis, l’information de référence
des institutionnels et des réseaux
 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous