Dépendance : l'UNMI élargit son offre viager

Par - Publié le

,

,

,

,

L'Union nationale mutualiste interprofessionnelle (UNMI) a décidé de renforcer son dispositif viager intitulé Agir contre la perte d'autonomie (Acpa). Objectif : toucher une plus large population de seniors. 

« Notre plan stratégique prévoit des initiatives pour soutenir les populations les plus fragiles », indique Loredana Maïer, directrice générale de l’UNMI.
« Notre plan stratégique prévoit des initiatives pour soutenir les populations les plus fragiles », indique Loredana Maïer, directrice générale de l’UNMI.

Décidément, le viager a la cote. Depuis juin 2016, l’Union nationale mutualiste interprofessionnelle (UNMI) propose un dispositif viager baptisé Agir contre la perte d’autonomie (Acpa) pour favoriser le maintien à domicile et la prise en charge de la dépendance. Aujourd’hui, l’UNMI annonce élargir ce dispositif en partenariat avec Apicil, Agéas France, la Mutuelle de l’Oise des agents territoriaux, la mutuelle Le Libre Choix.

Un capital versé en une fois

Pour rappel, Acpa est un fonds d’investissement, sous la forme d’une société civile immobilière (SCI) à capital variable. Ce fonds a pour mission de se porter acquéreur de la nue-propriété des logements des seniors qui le souhaitent, en leur garantissant un droit d’habitation à vie. Originalité : l’offre ne prévoit pas de rente. La totalité du prix d’acquisition est versée immédiatement en une fois. Au 31 mars dernier, 24 biens avaient ainsi été acquis via le premier fonds, pour une valeur vénale de 11,4 M€. 

Porté par les réseaux d'Apicil et d'Ageas France

Avec cette nouvelle offre, les titres de la SCI Acpa sont apportés à un nouveau fonds, la SCI ViaGénérations, doté d’un capital de 27 M€. « Cette opération s’inscrit dans la mise en oeuvre de notre plan stratégique Agile 2020 : au delà de notre vocation première, développer des solutions de prévoyance pour compléter l’offre santé des mutuelles, il prévoit en effet des initiatives pour soutenir les populations les plus fragiles et la diversification progressive de nos canaux de distribution », affirme Loredana Maïer, directrice générale de l’UNMI. A noter que ce nouveau fonds en démembrement viager sera porté par les réseaux de distribution de deux assureurs, Apicil et Agéas France


Loredana  Maïer

Loredana Maïer

Directrice générale de l’Union Nationale Mutualiste Interprofessionnelle (UNMI)

Master 2 de droit des affaires de l’université Paris-Descartes. Magistère de droit international et européen de l’université Paris-Nanterre. 2006-08 : chargée de contentieux chez [...]

Lire la suite

Effectuer une autre recherche

Rechercher