Deux roues : le risque vol en 10 chiffres

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

Représentant 13,5% des vols de véhicules à moteur, les deux roues sont très prisés des voleurs avec 57 699 actes recencés par la police et la gendarmerie en 2015. Fraîchement réalisé, l'Observatoire du vol du deux roues détaille les différentes facettes de ce risque. Zoom sur 10 chiffres clés.

57 699 vols liés aux deux roues ont été constatés par la Police et la gendarmerie nationale entre septembre 2014 et août 2015

illustration scooter, deux roues, circulation
57 699 vols liés aux deux roues ont été constatés par la Police et la gendarmerie nationale entre septembre 2014 et août 2015 illustration scooter, deux roues, circulation
DR

Tandis que la tendance est légèrement à la baisse avec 57 699 vols de deux roues comptabilisés par la police et la gendarmerie nationale entre septembre 2014 et août 2015 (-3,88%), l'Observatoire du vol du deux roues* livre les enseignements suivants, fruit d'une enquête réalisée par la société de protection contre le vol I.C.A. en mai et juin 2016 auprès de 3 163 motards et conducteurs de scooters et 3 roues :

 

  • Le risque vol du deux-roues est cité dans les 5 critères d'achat importants (34% des sondés) avec la marque, le prix, l'entretien et l'assurance (54%)
  • Les propriétaires de deux-roues utilisent un antivol (95%)
  • Ils plébiscitent comme dispositifs préventifs les U (64%) et les bloque disques (40%), le tracking après-vol restant marginal (6%) quoique considéré par les mêmes sondés comme le système le plus efficace (20%)
  • Les vols ont lieu en milieu urbain (89%)
  • Plus de la moitié des vols ont lieu la nuit et sur la voie publique, mais les actions dans les garages privés et les box collectifs atteignent 42% (+7% par rapport à 2015)
  • Les vols sont prépondérants au printemps (43%) et en été (24%)
  • La région la plus touchée est l'Ile-de-France (48%)
  • Les deux-roues volés sont rarement retrouvés (71%)
  • Les deux-roues accompagnent leur propriétaires en vacances (36%)
  • Pendant les congés, les conducteurs qui laissent leur moto ou scooter à domicile prévoient un dispositif de sécurité complémentaire (box privé et fermé, notamment)
  • Le gravage a le vent en poupe (96%)

Des assurés insatisfaits de leur indemnisation

Il se dérobe donc en France un deux-roue toutes les 9 minutes. Le vol est couvert par 98% des répondants dans leur contrat d'assurance : 86% en tous riques, 12% en tiers vol et 2% au tiers. Lorsqu'ils en sont victimes, toutefois, 55% des assurés estiment avoir été mal indemnisés (+ 1 point) par leur assureur. En cause : une décote importante (51%), des accessoires non pris en charge (26%) et une franchise retenue trop élevée (22%).

Résultat : les assurés estiment cette perte entre 500 et 1000 € (37%), entre 1000 et 2000€ (28%) et au-delà (35%). Un quart des répondants victimes ayant racheté une nouvelle moto (ou un scooter) ont donc décidé de changer de couverture de leur contrat en passant à 89% d'un tiers vol à un tous risque.

.



Effectuer une autre recherche

Rechercher