Diaporama : Karim Irouche, PDG du courtier grossiste ECA

Par - Publié le

,

,

,

,

,

,

DIAPORAMA  

Alors que le courtier grossiste ECA fêtera l'année prochaine ses vingt ans d'existence, son président-directeur général, Karim Irouche, dévoile ses ambitions fondées sur une stratégie d'investissement et un parti pris digital engagés depuis plus de cinq ans.

Découvrez notre diaporama, issu de l'interview de Karim Irouche, publié en intégralité dans l'Argus de l'assurance daté du 23 mai.


« Solva 2 change aujourd’hui la donne d’acteurs gestionnaires comme nous. Forcément, nous devons être en capacité de faire remonter de la donnée en temps réel auprès des assureurs, acteurs qui vont devenir de fait plus exigeant avec leur délégataire de gestion. »

« Nous avons enregistré un chiffre d’affaires de 9,2M€ en 2011, de 13,7M€ en 2012 et de 18,5M€ en 2013. D’ici à 2018, nous devrions être en mesure d’enregistrer un chiffre d’affaires avoisinant les 50M€, et ce potentiellement grâce à quelques opérations de croissance externe. »

« D’ici à la fin de l’année, tous les produits distribués sur Internet seront mis aux couleurs de notre marque Self Assurance dédié à ce canal de distribution. Cela nous permet de gagner en lisibilité et de pousser les feux sur cette activité destinée à séduire le grand public. »

« Notre réseau direct n’a pas d’avantages supplémentaires par rapport à nos courtiers. Pour autant, nous devons travailler avec eux et leur faire comprendre que leurs données clients peuvent avoir un impact positif sur leur business en nous les confiant. »

« La loi Hamon va clairement obliger le courtage à démontrer sa valeur ajoutée mais aussi à être irréprochable dans le suivi clients et en termes de gestion de sinistres. Il faut travailler sur des clients déjà en portefeuilles et les fidéliser. »


Effectuer une autre recherche

Rechercher