Epargne : l’Afer interpelle les candidats à la présidentielle

Par - Publié le

,

,

,

Les propositions de l’Afer en matière d’épargne et d’assurance vie ont été adressées par l’association d’épargnants aux candidats aux primaires en vue la présidentielle ainsi qu’aux députés et sénateurs. L’association d’épargnants attend des prises de position.

Gérard Bekerman, président de l'Afer
Gérard Bekerman, président de l'Afer

L’Afer, l’association d’épargnants qui fête cette année ses 40 ans, est partie en campagne. D’une part parce que son président, Gérard Bekerman remet son mandat en jeu lors de l’Assemblée générale du 16 juin 2016, mais aussi parce que l’association a décidé d’interpeller les candidats qui ont fait connaitre leur candidature aux primaires de leur parti politique en vue de la présidentielle.

L’Afer leur a, en effet, envoyé un courrier ainsi qu’aux députés et sénateurs pour qu’ils s’engagent sur les propositions que l'association soutient depuis plusieurs années.

Un pacte de l’épargne et de l’assurance vie

Regroupées dans un pacte de l’épargne et de l’assurance vie, ces propositions sont diverses :

- actualiser l’abattement de 152 500 € pour l’exonération des droits de succession et son indexation annuelle. Selon l’Afer, il devrait être tenu compte de 15 ans d’érosion monétaire, soit 190 000 € selon le convertisseur de l’Insee ;

- relever la barre de 70 ans à 75 ans pour tenir compte de l’allongement de la vie. Ce seuil est utilisé dans le cadre des règles de successions ;

- revaloriser la franchise des droits de succession fixé aujourd’hui à 30 500 € ;

- revaloriser l’abattement sur les produits en cas de rachat après 8 ans. Il est de 4 600 € pour un célibataire, mais devrait être fixé à 5 900 € selon l’Afer qui se base une fois encore sur le convertisseur Insee ;

- Et appliquer cet abattement pour le calcul des prélèvements sociaux.

Pour Gérard Bekerman, « ces mesures représentent l’arsenal de notre combat ». Fort du succès obtenu dans la cadre de la doctrine Bacquet, le président de l’Afer compte bien obtenir des engagements forts des candidats et représentants locaux.



Effectuer une autre recherche

Rechercher