Epargne retraite : les contrats dits "Article 83" en croissance en France

Par - Publié le

,

,

,

Les Plans d'Epargne retraite (PER) entreprises couvrent désormais 4,2 millions d'assurés en France. Soit une hausse de 3,8 % sur un an. 

Les cotisations des PER entreprises sont en progression de 4,8% à la fin du premier trimestre 2017.
Les cotisations des PER entreprises sont en progression de 4,8% à la fin du premier trimestre 2017.

Les produits d’épargne retraite auraient-ils enfin la cote en France ? La Fédération française de l’assurance (FFA) annonce ce 17 juillet que les cotisations des Plans d’épargne retraite (PER) entreprises sont en hausse de 4,8% à la fin du premier trimestre 2017, atteignant les 607 M€. Plus connu sous le nom d’« article 83 », en référence à l’article 83 du Code général des impôts qui définit sa fiscalité, ces contrats couvrent désormais 4,2 millions d’assurés, enregistrant une progression de 3,8% sur un an.

Progression des encours et de la collecte

L’encours du PER, souscrit par l’entreprise et ouvert à tous les salariés, s’élève à 54,7 Md€ (+3,5%), alors que ses prestations s’établissent à 530 M€ (+10,4%). Autre chiffre : au cours des trois premiers mois de l’année 2017, la collecte nette de ce dispositif dit à « cotisations définies » s’établit à 77 M€.  Pour rappel, l’Observatoire des retraites européennes Eres avait indiqué fin 2016 que l’épargne retraite était en croissance en France. Pour autant, la route est encore longue. Selon la FFA, les prestations de retraite s'élèvent à 6,6 Md€ dans l'Hexagone, soit 2,1% de l'ensemble des prestations de retraite. A titre de comparaison, elles représentent 7,1% de l'ensemble des prestations de retraite en Allemagne et... 48,4% au Royaume-Uni

 



Effectuer une autre recherche

Rechercher