Forum économique mondial : inégalités de revenus, climat et technologie en tête des risques

Par - Publié le

,

,

,

,

Le rapport sur les risques 2017 (Global Risks Report 2017) publiée ce 11 janvier à l’initiative du Forum économique mondial alerte sur l’importance du renforcement de la collaboration des gouvernements au niveau mondial pour lutter contre différentes menaces.

Les nouvelles technologies créent de nouveaux risques très redoutés par les entreprises et les assureurs
Les nouvelles technologies créent de nouveaux risques très redoutés par les entreprises et les assureurs
studiostoks - Fotolia

Les inégalités économiques, la polarisation sociale et les dangers de l’environnement constitueront les trois tendances majeures susceptibles de redessiner les développements mondiaux au cours des dix prochaines années. C’est, en effet, la conclusion à laquelle est parvenue la 12e édition du Rapport des risques mondiaux (Global Risks Report 2017), publiée le 11 janvier à l’initiative du Forum économique mondial en partenariat avec Marsh, Zurich Insurance, et différentes sources académiques. Selon le rapport, des événements politiques à l’image de l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis et le vote britannique en faveur du Brexit ne sont que le reflet d’une polarisation sociale et d’une inégalité économiques croissantes : « Résoudre la question de la protection sociale, qui est aujourd’hui à un point de rupture, permettrait d’apporter une réponse» souligne Cecilia Reyes, responsable du risque au sein de Zurich Insurance, « et pour y parvenir, il faut se concentrer de façon urgente sur la coopération entre états ».

Collaboration mondiale sur le climatique...

Les effets positifs de la collaboration entre gouvernements sur le plan mondial se sont déjà illustrés dans le cadre de la gestion des risques climatiques, au deuxième rang des risques sous-jacents dans le classement des risques 2017. La ratification de l’accord de Paris par plus de 100 pays, y compris la Chine et les Etats-Unis, de même que les dispositions prises par le Forum de stabilité financière (FSB) ont ainsi offert un espoir d’amélioration : « Mais » objecte Richard Samans, responsable du Centre for the Global Agenda au sein du Forum économique mondial, « nous sommes toujours engagés dans une trajectoire marquée par une augmentation de 3 degrés ou plus du réchauffement climatique ». 

... Avant une collaboration nécessaire sur les nouvelles technologies

Parmi les priorités avancées par le Global Risks Report 2017, figure aussi la gestion des avancées technologiques, appelées 4e Révolution industrielle dans le rapport : «  Il est évident que l’arrivée de nouvelles technologies ne s’est pas accompagnée d’une gestion des risques adaptée » signale John Drizk, Président Global Risks and Specialties chez Marsh. Selon le professionnel, «  l’intelligence artificielle, et dans une certaine mesure l’Internet des objets, présentent un potentiel de bénéfices pour les secteurs de l’industrie manufacturière, le transport mais aussi les services financiers et la santé. Cependant, la dépendance accrue aux ressources de l’intelligence artificielle va créer de nouveaux risques et amplifier ceux qui existent déjà, à l’image de l’instabilité sociale et du cyberrisque, rendant le développement d’une gouvernance du risque tout aussi crucial».

Déterminer les niveaux de responsabilité

Selon le rapport, ces nouveaux développements technologiques s’accompagnent aussi d’une réflexion sur les niveaux  de responsabilités ( ndlr : qui sera tenu pour responsable dans le cadre d’un accident provoqué par une voiture autonome, par exemple) et sur l’emploi. « Entre 1997 et 2007 » rappelle Margareta Drzeniek-Hanouz, responsable de la compétitivité mondiale au sein du Forum économique mondial, « 86% des emplois dans l’industrie américaine ont été perdus en raison de la technologie et non des conditions commerciales ».


Soyez le 1er à réagir







Effectuer une autre recherche

Rechercher