Gérard Vuidepot, président de la MNH : « Aucune envie de quitter la Mutualité française ».

Par - Publié le

,

,

La Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) quitte bien la Mutualité fonction publique (MFP). Mais son président, Gérard Vuidepot, écarte tout départ de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF).

Gérard Vuidepoit, président de la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) : « Les sujets politiques traités par la Mutualité fonction publique concernent de moins en moins les hospitaliers. »
Gérard Vuidepoit, président de la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) : « Les sujets politiques traités par la Mutualité fonction publique concernent de moins en moins les hospitaliers. »

L’assemblée générale de la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), qui s’est tenu ce vendredi à Biarritz, a bien voté son départ de la Mutualité fonction publique, union mutualiste qui regroupe les mutuelles de fonctionnaires. Joint par l’Argus de l’assurance à la sortie de cette AG, le président de la MNH confirme l’information révélée par le site spécialisée Fil social. «Les sujets politiques traités par la MFP concernent de moins en moins les hospitaliers, à l’instar de la gestion du régime obligatoire et du référencement», justifie Gérard Vuidepot qui évoque également les économies à la clef de cette décision
 

Il n'y a pas de facherie

En revanche, le président de la cinquième mutuelle française (TOP 30 de la Mutualité 2014) rejette l’éventualité d’un futur départ de la fédération nationale : « Nous n’avons aucune envie de quitter la Mutualité française. » Tout en confirmant bien avoir clairement exposé, lors de l’assemblée générale qui s’est tenue, le 10 juin dernier, juste avant l’ouverture du 41ème congrès de la Mutualité française, son hostilité à la modification des statuts permettant au prochain président de cumuler désormais sa fonction avec la présidence d’une mutuelle : «  Nous considérons que la FNMF doit être garante de l’indépendance du mouvement. J’ai manifesté mon désaccord, mais de là à dire que l’on s’en va ! » La modification a d’ailleurs été adoptée sur un petit score de 58%. « Si vous ajoutez les contre, les absentions, et ceux qui n’ont pas pris part aux votes, la résolution est minoritaire », affirme un participant à l'AG.
« Il n’y a pas de fâcherie », insiste Gérard Vuidepot, qui relève notamment que la MNH demeure adhérente de MFP Services et de MFP Pass. « L’organisation même de l’appareil fédéral doit être revue », poursuit le président, qui qualifie de « bonne chose » l’annonce faite par son président, Etienne Caniard, de prochains travaux sur l’organisation et les missions de la Fédération nationale de la Mutualité française.

Création d'une UMG avec Groupe Pasteur Mutualité


Le dirigeant de la MNH confirme enfin la constitution d’une union mutualiste de groupe (UMG) avec Groupe Pasteur Mutualité, historiquement positionné sur les professions de santé « C’est un choix professionnel. Nous avons l’ambition de construire un groupe de protection professionnelle en assurance maladie complémentaire, prévoyance, retraite pour l’ensemble des professions de santé,  les personnels hospitaliers, du médico-social, les médecins salariés et libéraux… »,  explique Gérard Vuidepot, en sachant que les deux partenaires ont déjà créé ensemble la société de courtage Orsane.



Effectuer une autre recherche

Rechercher